email print share on facebook share on twitter share on google+

INDUSTRIE Suisse

Les intermittents du spectacle suisses sont sauvés

par 

Lors de réccents votiations fédérales, le peuple suisse avait décidé de durcir considérablement la Loi sur l’assurance-chômage (LACI). Dommage collatéral: ces changements mettaient de fait en péril le staut déjà précaire des intermittents du spectacle suisse, dont font partie bon nombre de professionnels du cinéma. Après une longue mobilisation des intéressés, le Conseil fédéral a finalement accepté de garantir la spécificité des métiers du spectacle dans l’ordonnance d’application de la nouvelle LACI. Mais il aura encore fallu convaincre les hauts fonctionnaires du Secrétariat à l’économie helvétique du caractère immédiat et rétroactif de cette décision. C’est désormais chose faite. Les intermittents du spectacle se disent aujourd’hui satisfaits et soulagés de la solution négociée avec les autorités fédérales.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.