email print share on facebook share on twitter share on google+

MARCHÉ Danemark

A Royal Affair vendu aux États-Unis et en Australie à partir d'extraits

par 

A Royal Affair vendu aux États-Unis et en Australie à partir d'extraits

A Royal Affair du Danois Nikolaj Arcel, dont le tournage vient de s'achever en République tchèque après 40 jours, a été vendu aux États-Unis (Magnolia) ainsi qu'en Australie et en Nouvelle-Zélande (Madman) par TrustNordisk. Ce quatrième long métrage du réalisateur, présenté sous forme d'extraits, avait séduit avant cela l'Allemagne (MFA), le Royaume-Uni (Metrodome) et l'Espagne (Golem), entre autres.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film, interprété par le Danois Mads Mikkelsen (Valhalla Rising [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicolas Winding Refn
fiche film
]
, Casino Royale [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), la Shooting Star suédoise de l'année, Alicia Vikander (Pure [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Trine Dyrholm, David Dencik, Bent Mejding, Cyron Melville, Thomas Gabrielsson et Laura Bro, est le premier film historique que produit Zentropa Entertainments.

A Royal Affair, écrit par Rasmus Heisterberg (aussi co-scénariste du film plusieurs fois primé réalisé par Arcel en 2004, King’s Game), se passe au XVIIIème siècle et suit l'histoire d'amour entre le médecin allemand Johann Friedrich Struensee et la reine du Danemark Caroline Mathilde, une princesse anglaise mariée à 15 ans au schizophrène roi Christian VII.

Struensee, nommé médecin du roi en 1769, est devenu très influent à la cour avant de devenir l'amant de la reine. Ministre à partir de 1790, il a plus ou moins gouverné le Danemark – c'est lui qui a introduit la liberté de la presse et aboli la torture. Il a ensuite été renversé par un complot l'accusant d'avoir usurpé le pouvoir du roi et décapité.

Cette épopée au budget de 6,1M € (45,5M de couronnes) a été soutenue par l'Institut de cinéma du Danemark et Eurimages. La production en a été assurée par Meta Foldager, Sisse Graum Jørgensen et Aalbæk Jensen, qui ont choisi de tourner en République tchèque pour sa tradition de production de films historiques. Les quarante jours qu'a duré le tournage se sont étalés entre Prague et 20 autres lieux, dont 10 jours aux Studios Barrandov.

C'est "une formidable histoire d'amour romantique sur un amour interdit et un homme qui a presque changé le cours de l'Histoire", a dit Arcel de son nouveau film. Nordisk Film la distribuera sur les écrans danois à partir du 15 mars 2012.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.