email print share on facebook share on twitter share on google+

INDUSTRIE France

Polémique pour Harry Potter

par 

Polémique pour Harry Potter

Le BLOC (Bureau de Liaison des Organisations Cinématographiques) s’insurge contre l’organisation le 12 juillet au Palais Omnisports de Paris Bercy, à guichets fermés (25 000 spectateurs) et à 25 euros la place, d’une avant-première de Harry Potter et les reliques de la mort (2ème partie) [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
. "Cette séance, en privant le marché de l’exploitation cinématographique d’un grand nombre d’entrées, s’effectuera en s’affranchissant totalement des obligations qui régissent le secteur de l’exploitation cinématographique, notamment le paiement de la taxe TSA" (versée au Centre National du Cinéma et de l’image animée - CNC) souligne le BLOC qui demande au ministre de la Culture une intervention urgente pour encadrer des pratiques dont le développement affaiblit la distribution et de l’exploitation indépendante.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le BLOC regroupe 14 organisations professionnelles du cinéma français dont l’APC (Association des Producteurs de Cinéma), DIRE (Distributeurs Indépendants Réunis Européens), la SRF (Société des Réalisateurs de Films) et le SPI (Syndicat des Producteurs Indépendants).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.