email print share on facebook share on twitter share on google+

SORTIES Allemagne

Des vampires, un ours et deux empereurs sous le sapin de Noël(le)

par 

- Il reste encore quelques surprises à découvrir avant le Nouvel An : l'histoire des soeurs vampires de Wolfgang Groos, l'Ours d'or de l'année et la biographie de Ludwig II par Peter Sehr et Marie Noëlle

Des vampires, un ours et deux empereurs sous le sapin de Noël(le)

Sony Pictures a voulu faire un dernier cadeau aux petits Allemands avant la nouvelle année : Die Vampirschwestern [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Wolfgang Groos arrive sur les écrans, une production Claussen + Wöbke + Putz qui troque la dimension sanguinolente des histoires de vampires contre beaucoup d'humour de situation : c'est que la famille Tepes, constituée d'un papa vampire (Stipe Erceg), d'une maman humaine (Christiane Paul) et de leurs filles Dakaria et Silvania, 12 ans, l'une brunette coupée court, l'autre rousse aux cheveux longs, quittent la Transylvanie pour une vie plus "normale" en Allemagne. Malheureusement, il n'est pas facile pour les deux soeurs de passer la journée à l'école avec interdiction formelle de voler dans les airs, et se faire des amis est encore moins simple !

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Warner a dans ses manches un titre d'un autre genre, bien adapté à la période des vacances de Noël : la fresque historique de 143 minutes Ludwig II [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, écrite et réalisée par Peter Sehr et son épouse Marie Noëlle. Cette coproduction franco-germano-autrichienne menée par Bavaria est voit Sabin Tembrea et Sebastian Schipper dans le rôle-titre à différents âges et Hannah Herzsprung dans celui de Sissi l'impératrice. 

Camino a attendu que soit passée la fin du monde pour offrir au public outre-rhénan un film en or : le vainqueur du dernier Ours du Festival de Berlin, César doit mourir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paolo et Vittorio Taviani
fiche film
]
de Paolo et Vittorio Taviani.

Filmgalerie 451 n'a pas non plus brûlé toutes ses cartes. La société de production et de distribution lance le film pour ados Weil ich schöner bin de Frieder Schlaich, qui s'inspire d'une histoire vraie et a pour héroïne une immigrée clandestine colombienne de 13 ans qui s'est bien trop attachée à la vie à Berlin pour repartir.

Les autres films européens à conclure l'année sont deux documentaires : la coproduction anglo-suédoise Searching For Sugar Man de Malik Bendjelloul, sur la mort du chanteur Sixto Rodriguez (distr. Rapid Eye Movies), et le titre anglo-allemand sur l'artiste du vent et de l'eau Susumu Shingu Breathing Earth de Thomas Riedelsheimer (distr. Piffl). 

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.