email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION France

Bang Gang au Cinemart

par 

- Le projet de premier long métrage d’Eva Husson, piloté par Full House, se distingue au marché de coproduction du Festival de Rotterdam

Bang Gang au Cinemart

La 30ème édition du Cinemart qui démarrera dimanche pour quatre jours dans le cadre du 42ème Festival de Rotterdam (23 janvier au 3 février) met en lumière trois projets pilotés par des sociétés de production françaises en quête de partenaires. Parmi eux se distingue Bang Gang [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Eva Husson
fiche film
]
 de Eva Husson (diplômée de l’American Film Institute, passée par les ateliers du Sundance et le Talent Project de la Berlinale, très remarquée avec son court Hope to Die), un projet piloté par Full House, une structure qui monte (lire l’article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Digital Production Challenge - DPC II 1 Internal

Ecrit par la réalisatrice, le scénario a pour cadre les faubourgs aisés d’une petite ville portuaire, où quatre lycéens sont pris dans la tourmente d’une épidémie de syphilis. Alors que nous suivons leur histoire l’une après l’autre, nous découvrons que ce qui commence comme une orgie spontanée et hédoniste devient un phénomène collectif.

Les autres projets d’initiative française sélectionnés au Cinemart sont The Wakhan Front de Clément Cogitore (centré sur groupe de soldats français en Afghanistan – piloté par Kazak Productions qui a produit Jimmy Rivière [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Teddy Lussi-Modeste
fiche film
]
et qui vient de recevoir le soutien d’Arte France Cinéma pour Mercuriales de Virgil Vernier) et le projet franco-israélien Low Tide de Daniel Mann (produit par Arsam International et Laila Films). A signaler également deux coproductions hexagonales avec Aferim! de Radu Jude (projet présenté par les Roumains de Hi Film, les Français de EZ Films et les Italiens de MIR Cinematografica) et Dead & Beautiful de David Verbeek (Pays-Bas et Chine avec la société parisienne Les Petites Lumières). Enfin, dans la catégorie Boost! pointe le projet mexicano-français Strange but True de Michel Lipkes.

Pour mémoire, parmi les 32 projets sélectionnés cette année au Cinemart brillent des titres signés Lucrecia Martel, Yorgos Lanthimos, Alice Rohrwacher, Michael Rowe ou encore Boudewijn Koole.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.