email print share on facebook share on twitter share on google+

LOCARNO 2013

Tonnerre : quand le coeur se met à gronder

par 

- Quand un village bourguignon de 5000 habitants a un nom pareil, il faut bien que quelque chose se passe ! Guilaume Brac, originaire du lieu, a décidé d'en faire un film

Tonnerre : quand le coeur se met à gronder

Quand un village bourguignon de 5000 habitants s'appelle Tonnerre, il faut bien que quelque chose d'explosif s'y passe ! Guilaume Brac, originaire du lieu, a décidé d'y tourner un film, qu'il a nommé lui aussi Tonnerre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

Ce titre, en compétition au 66ème Festival de Locarno, raconte les tourments amoureux du jeune Maxime, un jeune rockeur en vacances chez son père, un veuf dynamique admirablement interprété par Bernard Menez.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au rythme des changements de climat, on suit, après avoir perçu de premiers grondements, le coup de foudre qui se produit entre Maxime et la jolie Mélodie, au nom en effet irrésistible pour un musicien !

Cette rencontre donne lieu à une exploration du conflit des générations en matière d'amour, un sentiment dont les codes et les modes d'expression changent d'une génération à l'autre, mais qui reste un des dénominateurs communs fondamentaux de la race humaine –  comme le dit le professeur Keating, "la poédie, la beauté, le romantisme, l'amour : voilà ce qui nous tient en vie".

La lumière éclatante de l'éclair déchirant le ciel disparaît cependant aussi vite qu'elle est apparue. Restent les grondements qui secouent les vies des trois personnages, et les obligent à se confronter entre eux pour donner un sens à leurs actions et leurs réactions respectives, mais aussi pour trouver un terrain d'entente où ils se comprennent et peuvent cohabiter, et peut-être s'aimer. 

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.