email print share on facebook share on twitter share on google+

BLACK NIGHTS 2013 Compétition Tridens

The Gambler pose un dilemme moral

par 

- La toute première coproduction de l'Histoire entre la Lituanie et la Lettonie est un drame qui pourrait sembler moralisateur, mais dont les accents de thriller en font un titre palpitant et très bien exécuté

The Gambler pose un dilemme moral

Le premier long métrage de fiction du Lituanien Ignas Jonynas, The Gambler [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Ignas Jonynas
fiche film
]
, a fait son avant-première mondiale à San Sebastian avant de remporter le Prix spécial du jury à Varsovie. Le film vient aussi d'être présenté dans le cadre de la compétition balte Tridens du Festival Nuits noires de Tallinn.

The Gambler, dont l'action se passe dans une petite ville de la côte lituanienne, raconte l'histoire de Vincentas (Vytautas Kaniusonis de Vanishing Waves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kristina Buozyte
fiche film
]
), qui est médecin urgentiste.  Joueur passionné, voire maladif, devant la montagne de dettes qu'il a contractées, il invente un stratagème pour gagner de l'argent rapidement : parier sur les patients qui vont mourir en premier. Au début, seuls les collègues de Vincentas participent aux paris, mais quand le neveu de l'un d'entre eux crée un site Internet dédié à ce jeu malsain, il fait boule de neige, devient incroyablement populaire et rapporte des sommes faramineuses aux urgentistes du pays.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Entretemps, Vincentas a noué une relation passionnée avec sa collègue Ieva (Oona Mekas, la fille de Jonas), qui a également de gros problèmes financiers : expulsée de son logement, elle découvre par dessus le marché que la maladie de son fils nécessite une opération au coût exorbitant. Mais le jeu que son petit ami a inventé lui pose problème.

The Gambler, filmé de main de maître par Janis Eglitis (Convoy), se compose d'images numériques très nettes où l'usage de la lumière est inventif et toujours clair. La mise en scène très sûre de Jonynas est accentuée par le montage d'une fluidité étonnante réalisé par Stasys Zak, dont c'est pourtant le premier long métrage : on alterne entre des moments rapides, des scènes d'action ou de conversation très puissantes et des séquences oniriques au ralenti qui soulignent les moments d'émotion du film.

Kaniusonis et Mekas font également un travail remarquable : non seulement leurs présences crèvent l'écran, mais ils donnent aussi manifestement tout ce qui ont pour livrer des performances dont l'authenticité se maintient tout au long du film. Si Kaniusonis est le chalutier du film, Mekas est sans nul doute son ancre.

Qu'on trouve le film moralisateur ou tout simplement moral (une chose à débattre en quittant la salle), The Gambler, scénarisé par Kristupas Sabolius, est un drame palpitant et expertement construit qui a de beaux accents de thriller.

The Gambler a été coproduit par la société lituanienne Studio Uljana Kim avec la maison lettone Locomotive Productions. Les ventes internationales du film sont assurées par Wide Management

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.