email print share on facebook share on twitter share on google+

FESTIVALS Pologne

Le cinéma polonais voyage en Allemagne

par 

- De Malgorzata Szumowska à Agnieszka Holland, du jeune cinéma au classique, les films polonais sont en vitrine à Berlin et Wiesbaden

Le cinéma polonais voyage en Allemagne
Malgorzata Szumowska

Le cinéma polonais s’est fait nettement remarquer récemment sur la scène internationale grâce à l’Oscar du meilleur film étranger remporté par Ida [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pawel Pawlikowski
interview : Pawel Pawlikowski
fiche film
]
de Pawel Pawlikowski et à l’Ours d’argent gagné à la Berlinale par Body [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Malgorzata Szumowska
interview : Malgorzata Szumowska
fiche film
]
de Malgorzata Szumowska. Ces deux films figurent d'ailleurs au programme de la 10ème édition du festival berlinois FilmPolska qui s'est ouvert mercredi. Au menu se distinguent également une section Special Screenings dédiée aux films d’horreur (Docteur Jekyll et les femmes de Walerian Borowczyk, Possession d’Andrzej Zulawski et The Dark House de Wojciech Smarzowski), un programme consacré à l’art des chefs opérateurs avec Krzysztof Ptak (Papusza [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joanna Kos Krauze
fiche film
]
, The Dark House) et Arkadiusz Tomiak (Manhunt [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Warsaw Stories [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), ainsi que des hommages à l'actrice Malgorzata Braunek (Hunting Flies, Lokis. A Manuscript of Professor Wittembach) et au réalisateur Krzysztof Krauze (My Nikifor [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, Papusza), disparus prématurément l'an dernier.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Invitée spéciale de FilmPolska, Agnieszka Holland sera mise à l'honneur à travers une rétrospective de ses œuvres et, dans le cadre d'une section centrée sur le nouveau cinéma polonais, le public pourra notamment découvrir Hardkor Disko [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Krzysztof Skonieczny
fiche film
]
de Krzysztof Skonieczny, Little Crushes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du duo Aleksandra Gowin -Ireneusz Grzyb, Walesa. L'homme du peuple [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Andrzej Wajda et Warsaw 44 [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Zofia Wichlacz
fiche film
]
de Jan Komasa.

Le cinéma polonais est également en lumière à Wiesbaden, au 15ème goEast Festival qui se déroule jusqu’au 28 avril. Trois titres participent à la compétition officielle: Body de Malgorzata Szumowska, Kebab and Horoscope [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Grzegorz Jaroszuk et la coproduction Under Electric Clouds [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 d’Alexey German. Le programme inclut également entre autres Gods [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Lukasz Palkowski, The Citizen [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jerzy Stuhr, In search of the lost landscape de Leo Kantor, et Domino Effect [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Elwira Niewiera et Piotr Rosolowski, sans oublier quelques classiques comme The Eighth Day of the Week d’Aleksander Ford, A Love in Germany de Wajda  ou encore Europa, Europa d’Agnieszka Holland.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.