email print share on facebook share on twitter share on google+

FESTIVALS France

Belfort maintient le cap du cinéma indépendant et novateur

par 

- La 31e édition du festival Entrevues se déroule du 26 novembre au 4 décembre avec un stimulant programme incluant une compétition de 12 longs

Belfort maintient le cap du cinéma indépendant et novateur
De sas en sas de Rachida Brakni

Fondé sur une ligne éditoriale rigoureuse centrée sur le jeune cinéma indépendant et novateur, le festival Entrevues de Belfort a démarré samedi sa 31e édition qui se déroulera jusqu'au 4 décembre. En vitrine brille en particulier une compétition de 12 longs métrages (des premiers, seconds ou troisièmes films), dont cinq productions européennes. Parmi elles se distingue De sas en sas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Rachida Brakni. Interprété entre autres par Zita Hanrot (César 2016 du meilleur espoir pour Fatima [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Philippe Faucon
fiche film
]
), Fabienne Babe et Meriem Serbah, le premier long métrage de réalisatrice de l'actrice a été produit par Capricci Films (avec entre autres notamment le soutien de l'avance sur recettes du CNC) qui le distribuera dans l'Hexagone le 22 février

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sont également en lice Le Parc [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Damien Manivel (dévoilé à Cannes dans la sélection alternative de l'ACID et apprécié récemment à Séville - sortie France le 4 janvier via Shellac) et trois documentaires : le franco-grec Athènes Rhapsodie d'Antoine Danis, le franco-cambodgien Quinzaine claire d'Adrien Genoudet et l'autrichien Brothers of the Night [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Patric Chiha. La compétition est complétée par des titres venus d'Argentine, des Etats-Unis, de Malaisie, de Bolivie et de Chine.

Une section compétitive de premières fictions françaises est aussi à l'affiche avec Jours de France [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jérôme Reybaud (découvert à la Semaine de la Critique à Venise - sortie France le 15 mars par KMBO), Lumières d'été [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Gabriel Périot (passé par la section Nouveaux réalisateurs à San Sebastian), La Papesse Jeanne [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean Breschand (avec Agathe Bonitzer dans le rôle principal) et Tombé du ciel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Wissam Charaf (qui a fait sa première à l'ACID à Cannes).

Au rayon des avant-premières pointent Les Derniers Parisiens [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Hamé et Ekoué (qui vient de rafler le prix FIPRESCI à Turin et qui sera distribué le 8 février par Haut et Court), la coproduction franco-espagnole Belle dormant [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ado Arrietta
fiche film
]
d'Ado Arrietta (apprécié à Séville - sortie France le 18 janvier par Capricci Films) et les documentaire Le Concours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Claire Simon (découvert à Venise - sortie France le 8 février par Sophie Dullac Distribution) et Madame B., histoire d'une Nord-Coréenne [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jero Yun (également dévoilé dans la sélection cannoise de l'ACID et primé à Zurich).

Cinq longs en fin de montage image seront présentés aux professionnels dans le cadre du programme Films en cours qui est récompensé par une aide à la post-production. Parmi eux, on peut mentionner la coproduction franco-lituanienne Walden de Bojena Horackova (produit par Sedna Films et Tremora). Le 3e long de la réalisatrice tchèque vivant en France et qui a signé précédemment A l'Est de moi, est centrée sur le personnage de Jana qui revient à Vilnius après 25 ans d’exil à Paris et qui veut veut retrouver le lac que Paulius, son premier amoureux, appelait "Walden". Un film sous forme de chronique élégiaque de la jeunesse lituanienne d’avant la chute du bloc communiste, entre premiers émois, marché noir et rêves de liberté s’incarnant à l’Ouest. A noter également parmi les autres titres de Films en cours les deux documentaires Avant la fin de l'été [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maryam Goormaghtigh
fiche film
]
deMaryam Goormaghtigh et La liberté deGuillaume Massart.

Cette année, le festival Entrevues Belfort rend hommage à l'acteur français Melvil Poupaud et propose aussi une section sur "Le nouveau burlesque français" (de Quentin Dupieux à Emmanuel Mouret, en passant par Apnée [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Christophe Meurisse ou encore La Loi de la jungle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Antonin Peretjatko), une exploration des remakes, une rétrospective Satyajit Ray et une programme Cinéma & Histoire baptisé "Ceci est mon corps" et revenant sur la libération du corps féminin dans les années 1960 et 1970, de l’Iran à Cuba en passant par la France et les Etats-Unis.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.