email print share on facebook share on twitter share on google+

FILMS Suisse

La cinématographie helvétique promet une année 2017 riche en productions de qualité

par 

- L’année 2017 promet d’être palpitante pour la production cinématographique suisse grâce à la sortie de films très attendus

La cinématographie helvétique promet une année 2017 riche en productions de qualité
Eldorado de Markus Imhoof

Parmi les films suisses les plus attendus se trouve The Divine Order, le dernier long-métrage de Petra Volpe (Dreamland) dont la sortie est prévue au printemps 2017. Le film parle du combat des suffragettes pour l’obtention du droit de vote au début des années 1970. The Divine Order est produit par la compagnie suisse Zodiac Pictures. Les ventes internationales sont assurées par TrustNordisk. Le film est déjà vendu en Allemagne, en Autriche et en Chine.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Un autre film particulièrement attendu est Eldorado [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le dernier projet de Markus Imhoof, réalisateur du surprenant Des abeilles et des hommes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Markus Imhoof
fiche film
]
(2012), récompensé d’un Quartz du Meilleur documentaire. Eldorado raconte l’histoire d’une lutte constante, celle des migrants, pour survivre dans un monde déshumanisé auquel ils semblent ne plus appartenir. Eldorado est produit par Thelma Film (Suisse), Zero One film (Allemagne) et SRF Schweizer Radio und Fernsehen. Sa sortie est prévue pour l’été 2017.

Le printemps de l’année 2017 accueillera également le dernier long-métrage de Jean-Stéphane Bron, L’Opera de Paris, produit par Bande à part Films (Suisse) et Les Films Pelléas (France). Le film se concentre sur ce qui se passe dans les coulisses du mythique théâtre parisien. Bron s’est déjà imposé sur la scène cinématographique internationale grâce aux documentaires Cleveland versus Wall Street [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean-Stéphane Bron
fiche film
]
(2010) et l’Expérience Blocher [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
(2013).

La sortie de The Song of Scorpions d’Anup Singh, réalisateur d’origine indienne, mais de nationalité britannique qui réside à Genève, est également prévue au printemps 2017. Le dernier film d’Anup Singh est un voyage mystérieux dans le désert du Rajasthan, entre soif de vengeance et pouvoir rédempteur de la musique. Le réalisateur anglo-indien s’était déjà fait connaître mondialement grâce à son premier film The Name of the River (2003), sélectionné à de nombreux festivals et Le Secret de Kanwar [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2013), présenté en avant-première mondiale au Festival international du film de Toronto et récompensé de plusieurs prix. Son prochain long-métrage, The Song of Scorpions, est produit par les compagnies genevoise Feather Light Film (qui possède également les droits internationaux) et parisienne Ciné-Sud Promotion.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.