email print share on facebook share on twitter share on google+

FINANCEMENT Pays nordiques

Le Fonds Nordisk Film & TV soutient Sonja et Becoming Astrid

par 

- Les biopics réalisés par Anne Sewitsky et Pernille Fischer, respectivement consacrés à Sonja Henie et à la jeune Astrid Lindgren, sont sur le point d’être tournés

Le Fonds Nordisk Film & TV soutient Sonja et Becoming Astrid
La réalisatrice Anne Sewitsky

Il y a 5 ans, le producteur Synnøve Hørsdal de Maipo Film annonçait qu’Anne Sewitsky allait réaliser un biopic consacré à la norvégienne Sonja Henie, patineuse artistique et actrice hollywoodienne. Aujourd’hui, le film est prêt à être tourné, avec Ine Marie Wilmann dans le rôle de celle qui fut trois fois championne olympique, dix fois championne du monde et six fois championne européenne.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce film d’une valeur de 6,3 millions d’euros, dont le scénario a été imaginé par Mette M Bølstad (Nobel) et Andreas Markusson, est produit par Synnøve Hørsdal et Cornelia Boysen. Sonja va décrire la vie de Sonja Henie, qui a gagné sa première grande compétition (championnat norvégien de patinage) en 1922, à l’âge de 10 ans, et qui, par la suite, a remporté un nombre de trophées encore inégalé. Elle a également été la première à porter une jupe courte, à chausser des patins de couleur blanche et à chorégraphier ses mouvements.

En 1936, elle signe un contrat avec 20th Century Fox grâce auquel elle va devenir l’actrice la mieux payée d’Hollywood. Elle a joué dans dix films et participé à des représentations de patinage avant de succomber à sa leucémie en 1969, à l’âge de 57 ans. Sonja est coproduit par Nordisk Film et la société irlandaise Subotica. Il sera tourné entre les Canaries, la Roumanie et la Norvège à partir du 19 juin. La distribution dans les pays nordiques sera gérée par Nordisk Film et les ventes internationales du film seront assurées par TrustNordisk.

Le Fonds Nordisk Film & TV va soutenir Sonja à hauteur de 265 000 euros et versera 240 000 euros d’aide à la Danoise Pernille Fischer Christensen pour son biopic consacré à l’écrivaine Astrid Lindgren. Enfin, East of Sweden de Simo Halinen et The Untitled Peter Beard, documentaire de Göran Hugo Olsson, bénéficieront également de ce programme de financement.

Becoming Astrid [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alba August
interview : Pernille Fischer Christensen
fiche film
]
, dont le scénario a été écrit par Kim Fupz Aakeson, est produit par Lars G Lindström de Nordisk Film Sweden et Anna Anthony d’Avanti Film. "En plus d’être scénariste, Kim Fupz Aakeson écrit des livres pour enfants. Astrid Lindgren est son idole et il souhaite rendre hommage à cette grande dame suédoise", explique Lars G Lindström. Ce projet, dont le budget s’élève à 4,9 millions d’euros, sera coproduit avec la société allemande DCM, le centre régional suédois du film Film Väst, Nordisk Film et TV4, en collaboration avec la chaîne danoise DR. Le tournage va débuter le 4 avril. La distribution nationale sera gérée par Nordisk Film et les ventes internationales du film seront assurées par TrustNordisk.

East of Sweden, est produit par Liisa Penttilä-Asikainen et Kaiho Republic. Il s’agit d’un drame à suspense sur trois hommes qui se rencontre dans la cabine qu’ils partagent dans le train pour Oulu. Une confrontation entraîne la mort accidentelle de l’un des trois et les deux autres se retrouvent alors face à un dilemme dont aucune issue n’est favorable. Les rôles principaux ont été attribués à Samuli Vauramo, Dominic Nzinga, Laura Birn et Andreas af Enehjelm. Ce projet, dont le budget s’élève à 1,4 million d’euros, est coproduit par Zentropa International Sweden, en coopération avec les chaînes norvégienne et suédoise, YLE et SVT. B-Plan sera chargé de la sortie en Finlande en février 2018 et les ventes internationales du film seront assurées par The Yellow Affair.

Enfin, The Untitled Peter Beard est inspiré d’un projet du photographe américain Peter Beard et de Lee Radziwill (la petite sœur de Jacqueline Kennedy Onassis) sur la famille de Jacqueline Kennedy Onassis, la famille Beale de Grey Gardens. Les séquences, que l’on pensait perdues depuis des décennies, sont réapparues dans le film sur Peter Beard et sa famille, qui ont formé une communauté artistique à Montauk (USA) dans les années 1970. Le film est produit par Tobias Janson de Story AB, en coproduction avec les sociétés américaines Louverture Films et Thunderbolt Productions ainsi que la société danoise Final Cut for Real, et en collaboration avec SVT, DR et YLE. Le film sera terminé au mois de mai. Les ventes internationales du film sont assurées par Cinetic Media.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.