email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION Roumanie

Soldiers. A Story from Ferentari d’Ivana Mladenovic est en postproduction

par 

- Ce projet novateur fait partie des rares films LGBT roumains

Soldiers. A Story from Ferentari d’Ivana Mladenovic est en postproduction
Adrian Schiop (droite) et Vasile Pavel dans Soldiers. A Story from Ferentari

Après avoir suscité la controverse avec Aferim! [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Jude
fiche film
]
de Radu Jude, la Roumaine Ada Solomon se lance à nouveau dans la production d’un film au sujet brûlant avec Soldiers. A Story from Ferentari d’Ivana Mladenovic. Ce projet est actuellement en postproduction. Il a été produit par Hi Film Production, en coproduction avec Film House Bas Celik (Serbie) et Frakas Productions (Belgique).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Soldiers. A Story from Ferentari est inspiré d’un roman autobiographique éponyme d’Adrien Schiop, qui a coscénarisé le film avec la réalisatrice. Le héros, Adi, est un jeune anthropologue qui s’installe à Ferentari, le quartier rom de Bucarest, pour rédiger sa thèse de doctorat sur la musique manele de la communauté rom. Il se sent comme un intrus, dans un monde où les règles sont différentes. Son attirance pour Alberto, un gitan d’une trentaine d’années qui a passé la moitié de sa vie en prison, va davantage compliquer la situation.

Ce projet, dont le budget s’élève à 650 000 euros, a été tourné l’année dernière dans le quartier de Ferentari. Soldiers fait preuve d’originalité en offrant un concept inédit : en plus d'avoir écrit le livre et coécrit le scénario, Adrian Schiop incarne également son propre rôle dans le film. Alberto, quant à lui, est joué par Vasile Pavel, un acteur non professionnel.

Ada Solomon a confié à Cineuropa que le but du film est de montrer la façon dont deux mondes que tout oppose tentent de coexister, sans préjudice, sans dire si l’un est meilleur que l’autre. Ivana Mladenovic a déclaré qu’elle voulait réaliser un documentaire-fiction en s’inspirant de Ferentari avant même de lire le livre d’Adrian Schiop. "Je voulais découvrir ce monde, et l’image qu’Adrien en a était tout à fait semblable à la mienne. Pendant quatre ans, j’ai réalisé des documentaires inspirés des prisons roumaines, Soldiers m’est donc apparu comme la suite logique de mon travail", a-t-elle affirmé.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.