email print share on facebook share on twitter share on google+

KARLOVY VARY 2017 Compétition

Breaking News : quand le journalisme oublie les siens

par 

- KARLOVY VARY 2017 : La Roumaine explore des sujets délicats dans ce 3ème long-métrage, en lice pour le Globe de cristal de Karlovy Vary

Breaking News : quand le journalisme oublie les siens
Andi Vasluianu dans Breaking News

Le public roumain connaît la réalisatrice Iulia Rugină pour les très sympathiques comédies chorales Love Building [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Iulia Rugina
fiche film
]
 et Another Love Building, mais au départ, elle comptait faire ses débuts avec un film beaucoup plus sérieux. Ce projet est devenu son troisième long-métrage, Breaking News [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Iulia Rugină
fiche film
]
. Le développement du scénario de ce film, écrit par Rugină avec ses co-scénaristes habituels, Ana Agopian et Oana Răsuceanu, a donc pris environ huit ans, jusqu’au tournage du film pendant l’hiver 2015. Le résultat a enfin été présenté au public international, à l’occasion du 52ème Festival de Karlovy Vary (30 juin–8 juillet).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Digital Production Challenge - DPC II 1 Internal

Breaking News, qui se présente comme un film hybride entre drame sur le lieu de travail et drame familial, suit l’ambitieux reporter Alex Mazilu (solidement interprété par Andi Vasluianu), du genre à accepter de faire des reportages en direct sur place après une explosion. Ainsi, le voilà qui arrive sur un site dévasté avec son caméraman Andrei Paraschiv (Dorin Andone). Soudain, en plein milieu de la transmission en direct, le plafond s’effondre, blessant Mazilu et tuant Paraschiv. C’est le début d’un parcours difficile pour le journaliste, qui doit à présent vivre avec son sentiment de culpabilité et prendre des décisions difficiles concernant son avenir.

Il est peu courant, pour le cinéma roumain, toujours disposé à explorer des situations familiales (peut-être parce que tourner en appartement coûte moins cher et demande moins d’efforts au niveau de la production), de s’aventurer sur le terrain du drame sur lieu de travail, et pourtant deux films viennent de le faire, qui parlent tous deux du milieu du journalisme et s’appuient sur un personnage de moins de vingt ans (Breaking News marque en effet les débuts d’une très talentueuse jeune actrice découverte par Rugină) – l’autre étant The Fixer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Adrian Sitaru
interview : Tudor Aaron Istodor
fiche film
]
 d’Adrian Sitaru. Au-delà de ces points communs, cependant, les deux films sont très différents, et le choix du journalisme ne sert dans les deux cas qu’à aborder des questions familières, urgentes et actuelles, mais totalement distinctes.

En plus de soulever un débat intéressant sur la déontologie et l’éthique du journaliste face aux compromis nécessaires pour intriguer (c’est-à-dire choquer) le public, en ces temps d’anesthésie au réel du fait d’Internet et des réseaux sociaux, Breaking News aborde un sujet plus essentiellement humain encore, quand on demande à Mazilu d’aller dans la ville dont Paraschiv était originaire pour réaliser un reportage-hommage sur sa vie. La difficulté de la situation de Mazilu invite à une discussion philosophique sur le sens de la vie d’un individu. Quel est-il ? En tout cas, il ne saurait tenir en quelques minutes de film monté à la va-vite par le dernier employeur de la personne en question. Est-il dans les quelques souvenirs et objets laissés derrière lui par le défunt ? Dans des phrases mémorables qu’il aurait criées, ou murmurées à l’oreille de la personne qu’il aimait le plus au monde ? Dans des photos en noir et blanc ? Dans une collection de vinyles ? Quoiqu’il en soit, le scénario ne tombe pas dans le piège de discuter ouvertement de ce problème en particulier puisqu’au contraire, il souligne discrètement le simplisme avec lequel sont souvent concentrés des sujets compliqués dans des bribes superficielles d’information.

Le scénario a beau pécher un peu par son côté trop propret et trop travaillé (certaines scènes n’y servant qu’à introduire des moments plus importants qui viendront plus tard), mais aussi par une certaine paresse (chaque fois que Mazilu est en voiture, la radio parle justement de l’explosion qui a tué son collègue, ce qui n’était pas vraiment nécessaire), ces défauts du film sont compensés par la découverte d’une jeune promesse de l’interprétation, Voica Oltean, qui joue le rôle de la fille adolescente de Paraschiv, Simona, une jeune à problèmes qui n’est pas désespérée mais pour le moins imprévisible. Ce personnage va permettre à Mazilu de bien mesurer les conséquences de ses décisions. 

Breaking News a été produit par Hai-Hui Entertainment. En Roumanie, le film sera distribué par Transilvania Film.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.