email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION Grèce

Yiannis Economides lance son nouveau projet intitulé The Ballad of a Pierced Heart

par 

- Sélectionné au festival berlinois, le réalisateur se mettra à la recherche des lieux de son cinquième long-métrage en octobre, avec l’objectif de commencer le tournage en 2018

Yiannis Economides lance son nouveau projet intitulé The Ballad of a Pierced Heart
Le réalisateur Yiannis Economides (centre)

Après une courte pause-carrière qui a suivi la présentation de Stratos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yannis Economides
fiche film
]
 à la Berlinale de 2014, le réalisateur gréco-chypriote très applaudi Yiannis Economides rompt ses sombres tableaux avec son film le plus romantique jusqu’à présent : The Ballad of a Pierced Heart est une coproduction entre la Grèce, l’Allemagne, la France et Chypre qu’il a réalisée avec ses collaborateurs habituels Yiannis TsortekisStathis Stamoulakatos et Vaggelis Mourikis, ainsi que sa nouvelle muse, Vicky Papadopoulou.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Coécrit par le réalisateur, Harry Lagousis (qui a également travaillé sur Stratos) et l’auteur du récent succès littéraire GiakDimosthenis Papamarkos, le film parle d’une série d’histoires d’amour entremêlées et délictueuses dans un drame familial frénétique sur le fil de la comédie, renforcée par l’humour noir unique du réalisateur.

‘’Le film sera une comédie noire sur la banlieue grecque’’, explique Economides à Cineuropa. Il ajoute : ‘’L’humour du film rappellera d’abord les frères Coen.’’ Extrêmement discret quant à l’intrigue du film, il se contente de révéler qu’ ’’il y aura autant de sang et d’armes que de cœurs brisés et d’éclats de rire’’. Selon lui, l’histoire parle ‘’de couples souffrant d’amour – un trop plein d’amour en réalité.’’ Il a également affirmé qu’il aurait recours à son approche réaliste caractéristique et à des personnages déterminés.

Economides, qui a souvent recours aux espaces urbains restreints, s’éloignera pour la première fois du paysage athénien : le tournage du film devrait se dérouler dans la région rurale de Lamia, inaugurant ainsi la coopération entre l’Office du cinéma de la municipalité et l’Office du cinéma hellénique du gouvernement central. 

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.