email print share on facebook share on twitter share on google+

FINANCEMENTS Espagne

L’ICAA soutient 18 longs-métrages espagnols

par 

- L’Institut de la cinématographie et des arts audiovisuels d’Espagne, qui dépend du Ministère de la Culture, a distribué 20M € en sa première session d’allocations d’aides pour 2017

L’ICAA soutient 18 longs-métrages espagnols
Le réalisateur Rodrigo Sorogoyen, dont El reino, va recevoir 1 400 000 €

En sa résolution du 6 juillet, l’Institut de la cinématographie et des arts audiovisuels d’Espagne, qui dépend du Ministère de l’Éducation, de la Culture et des Sports, a accordé des aides à la production de longs-métrages sur présentation du projet. C’est son premier lot de bourses pour l’année 2017 : sur les 56 projets soumis, 18 ont été retenus.

Plusieurs recevront la somme maximale, soit 1 400 000 euros : le thriller politique El reino de Rodrigo Sorogoyen, produit par Trianera Producciones Cinematográficas et Tornasol FilmsLa tribu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fernando Colomo, produit par Mod Producciones, S.L., la superproduction Superlópez de Javier Ruiz Caldera, qui réunit A.I.E. et Zeta Cinema, S.L.La sombra de la ley [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dani de la Torre, produit par La ley del plomo et A.I.E., El hombre que mató a don Quijote de Terry Gilliam (lire l’article), produit par Carisco Producciones et A.I.E., Los futbolísimos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Miguel Ángel Lamata,, Todos lo saben [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 d’Asghar Farhadi (lire l’interview) et Campeones [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Javier Fesser, tous deux produits par Morena Films, S.L. (le second avec Películas Pendelton, S.A.)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

The influence de Denis Rovira (The influence A.I.E.) a obtenu 1 340 000 euros, La trinchera infinita de José María Goenaga et Jon Garaño (La Trinchera Films, A.I. E.) 1 188 000 euros, El desentierro d’Ignacio Ruiperez (El desentierro A.I.E.) 1 095 000 euros, Yuli d’Icíar Bollaín (Morena Films, S.L.)1 040 000 euros, Feedback du débutant Pedro C. Alonso (Vaca Films Studio, S.L. et Ombra Films, S.L.) 1 032 000 euros, Quien te cantará, le troisième long-métrage de Carlos Vermut (Apache Films, Las películas del Apache et Áralan Films), 977 058 euros, El herrero y el diablo de Paul Urkijo (Errementari Filma, A.I.E.) 850 000 euros, Agur Etxebeste de Telmo Esnal (Etxebeste Film, A.I.E.) 720 000 euros, No dormirás [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Gustavo S. Hernández (White Films, A.I.E.) 350 000 euros, Objetivo Agirre (Agirre Egistasmoa, A.I.E.) 207 941 euros.

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.