email print share on facebook share on twitter share on google+

SAN SEBASTIAN 2017

Le Festival de San Sebastian annonce les films espagnols en compétition

par 

- Les nouveaux films de Manuel Martín Cuenca, Jon Garaño-Aitor Arregi et Antonio Mendez Esparza tenteront de décrocher le Coquillage d’or

Le Festival de San Sebastian annonce les films espagnols en compétition
El autor de Manuel Martín Cuenca

Comme tous les ans, le Festival international de San Sebastian, dont la 65e édition aura lieu du 22 au 30 septembre, a annoncé d’abord ses sélections espagnoles.

La compétition internationale, où est disputé le Coquillage d’or, va marquer le retour d’un réalisateur déjà établi au grand festival basque : après y avoir présenté en 2013 Amours cannibales [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Manuel Martín Cuenca
fiche film
]
, Manuel Martín Cuenca concourra cette année avec El autor, une adaptation du roman El móvil de Javier Cercas interprétée par Javier Gutierrez, Maria León et Antonio de la Torre. Il aura parmi ses adversaires, après le succès de Loreak [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
en 2014, le réalisateur Jon Garaño, qui a co-réalisé son nouveau film, Handia, avec son co-scénariste sur le précédent, Aitor Arregi. Ce titre relate la véritable histoire de celui qu’on appelait au XIXe siècle le Géant d’Altzo (Guipúzcoa). Le troisième film espagnol en compétition est La vida y nada d’Antonio Mendez Esparza (lauréat en 2012 du Grand Prix de la Semaine de la critique de Cannes avec son premier long-métrage, Ici et là-bas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pedro Hernández
fiche film
]
), qui pose un regard neuf sur les inégalités sociales aux États-Unis à travers une histoire située en Floride.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Hors-compétition, les festivaliers pourront découvrir le premier long-métrage en tant que réalisateur du scénariste Sergio G. Sanchez (connu notamment pour El orfanato [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Lo imposible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Antonio Bayona
fiche film
]
), un thriller psychologique intitulé Marrowbone [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
qu’il a tourné en anglais avec une troupe américano-britannique comprenant entre autres Anya Taylor-Joy, George MacKay et Mia Goth. Dans la même catégorie, après le succès de ses films La isla mínima [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
et L’Homme aux mille visages [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alberto Rodríguez
fiche film
]
, Alberto Rodriguez va proposer un travail réalisé pour le petit écran et produit par Movistar+ qui évoque le Séville du XVIe siècle : La peste. À noter aussi : la sélection parmi les Séances spéciales du nouveau film de Fernando Franco après La herida [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fernando Franco - Réalisat…
festival scope
fiche film
]
(deux prix à San Sebastian et autant de Goya en 2013) : Morir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
.

La section Zabaltegi-Tabakalera, réservée aux oeuvres qui jouent avec les genres et les formats, accueille Muchos hijos, un mono y un castillo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gustavo Salmerón
fiche film
]
de Gustavo Salmerón (élu meilleur documentaire à Karlovy Vary), Saura(s) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Félix Viscarret, qui fait partie d’une série documentaire sur les grandes figures du cinéma (Cineastas Contados), des courts-métrages par Koldo Almandoz ainsi que Samuel M. Delgado et Helena Girón, et enfin la série Vergüenza de Juan Cavestany et Alvaro Fernandez Armero (Movistar+).

Ont été sélectionnés pour les séances du Vélodrome Fe de etarras [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Borja Cobeaga (produit par Netflix) et Operación Concha d’Antonio Cuadri. Gala TVE proposera La llamada [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Javier Calvo et Javier Amb…
fiche film
]
, de Javier Calvo et Javier Ambrossi.

Comme toujours, la coproduction hispano-latino-américaine sera bien représentée dans toutes les sections. Le cinéma espagnol n’a pas été oublié non plus dans la section Nuev@s Director@s, dont le programme a déjà été annoncé (lire l’article).

Les films espagnols sélectionnés pour San Sebastian 2017 :

Compétition

El autor de Manuel Martín Cuenca (Espagne/Mexique)
Handia d’Aitor Arregi et Jon Garaño (Espagne)
La vida y nada más d’Antonio Mendez Esparza (Espagne/États-Unis)

Hors-compétition

El secreto de Marrowbone [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sergio G. Sanchez (Espagne)
La peste d’Alberto Rodriguez (Espagne) – série

Séances spéciales

Morir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Fernando Franco (Espagne)

Zabaltegi-Tabakalera

Muchos hijos, un mono y un castillo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gustavo Salmerón
fiche film
]
de Gustavo Salmerón (Espagne)
Plaga de Koldo Almandoz (Espagne) - court-métrage
Plus Ultra de Samuel M. Delgado et Helena Girón (Espagne) - court-métrage
Vergüenza de Juan Cavestany et Alvaro Fernandez Armero (Espagne) - série
Saura(s) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Félix Viscarret (Espagne)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.