email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION Allemagne / France

Transit en fin de parcours

par 

- Le prochain film de Christian Petzold, avec Franz Rogowski et Paula Beer, est en post-production

Transit en fin de parcours
Transit de Christian Petzold

Après un tournage effectué à Marseille du 9 mai au 8 juillet, Christian Petzold est en train de terminer son prochain film, Transit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christian Petzold
interview : Franz Rogowski
fiche film
]
, qui marque sa onzième collaboration avec Schramm Film Koerner & Weber, cette fois en coproduction avec la société française Neon Productions, ainsi que les chaînes ZDF et Arte.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Après Phoenix [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
interview : Christian Petzold
fiche film
]
, qui racontait l’histoire d’une survivante des camps de concentration confrontée à son identité d’avant la guerre, l’excellent réalisateur allemand évoque cette fois les débuts du conflit, tout en retrouvant son motif de prédilection : la superposition des identités, des niveaux de réalité, des continuums. Transit, scénarisé par Petzold lui-même, est une adaptation du roman éponyme d’Anna Seghers, paru en 1944. Le héros, Georg, est un jeune homme qui tente de fuir la France via Marseille après l’invasion du pays par les nazis, en empruntant l’identité d’un écrivain suicidé dont il possède les papiers. À Marseille, en attendant le paquebot qui lui permettra de prendre le large, il rencontre Marie, une jeune femme qui cherche désespérément son mari disparu, dont on lui a dit qu’il se trouvait là, et qui n’est autre que l’écrivain. Elle est loin de se douter qu’elle recherche un fantôme. De son côté, Georg tombe amoureux d’elle et rêve de l’emmener avec lui. Dans un Marseille peuplé de réfugiés qui sont eux-mêmes comme des spectres en attendant de redevenir des êtres humains ailleurs, Georg ne veut pas attendre pour vivre et aimer. 

Le premier rôle du film a été confié à Franz Rogowski, le comédien révélé par le remarquable Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sebastian Schipper
fiche film
]
qui est résolument le jeune premier allemand du moment (Cannes l’a vu en mai dernier dans le nouveau film Michael Haneke, Happy End [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Michael Haneke
fiche film
]
 et on le verra prochainement dans la coproduction germano-autrichienne In the Aisles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Franz Rogowski
interview : Thomas Stuber
fiche film
]
 de Thomas Stuber – lire l’article –, pour ne citer que deux de ses films récents), et celui de Marie à Paula Beer, déjà un visage connu du cinéma malgré son jeune âge, depuis qu’elle a été révélée à l’âge de 15 ans par Poll [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Chris Kraus
fiche film
]
 de Chris Kraus (on a notamment pu la voir l’année dernière dans le rôle féminin principal de Frantz [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : François Ozon
fiche film
]
de François Ozon). Du côté de l’équipe technique, il faut noter qu’on retrouve à la photographie et aux décors deux fidèles collaborateurs de Petzold, à savoir, respectivement, Hans Fromm et K. D. Gruber. 

Transit a reçu le soutien du comité franco-allemand (300 000 euros), de la FFA (340 000 euros), du Ministère allemand de la Culture et des Médias (250 000 euros), du fonds régional Medienboard Berlin-Brandenburg (350 000 euros) et d’Eurimages (480 000 euros). Le film sera distribué à partir de l’année prochaine par Piffl Medien côté Allemagne, et par Les Films du Losange côté français. Ses ventes internationales sont gérées par The Match Factory

En collaboration avec

 

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.