email print share on facebook share on twitter share on google+

ZURICH 2017

Honneur aux femmes à Zurich

par 

- Du 28 septembre au 8 octobre, le Festival de Zurich revient pour une 13e édition plus jeune et dynamique que jamais

Honneur aux femmes à Zurich
Un beau soleil intérieur de Claire Denis

Cette année encore, le Festival de Zurich, fondé et dirigé par Nadja Schildknech et Karl Sporri, promet d’être succulent. Avec 160 titres dans sa sélection, dont 41 premiers films et 12 oeuvres en avant-première mondiale, la 13e édition de l’événement suisse réunira des cinéastes émergents et des noms plus connus, dans le but revendiqué de satisfaire la curiosité de tous les publics.

Ce qui saute aux yeux cette année (sans que les organisateurs l’aient vraiment décidé à l’avance) est la forte présence des réalisatrices et actrices (représentées à 35-40% dans les trois sections compétitives). Parmi celles-ci, l’excellente Claire Denis présentera Un beau soleil intérieur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
dans la section Premières Gala, tandis que Sophie Fiennes rendra hommage à l’iconique Grace Jones avec Grace Jones: Bloodlight and Bami [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(section Séances spéciales). Dans la section Suisse Allemagne Autriche, la réalisatrice helvétique Lisa Brühlmann proposera Blue My Mind [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lisa Brühlmann
interview : Luna Wedler
fiche film
]
et Katharina Wyss son premier long-métrage, un travail résolument peu conformiste intitulé Sarah joue un loup-garou [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Katharina Wyss
fiche film
]
. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Bien que le monde entier soit représenté au programme, les films européens sont nombreux en compétition internationale : Daphne [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Anglais Peter Mackie Burns, le premier long-métrage français primé à Venise Jusqu’à la garde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Legrand
fiche film
]
de Xavier Legrand, sur la déliquescence d’une famille, le drame à haute charge émotionnelle Pororoca [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Constantin Popescu
fiche film
]
du Roumain Constantin Popescu, avec Bogdan Dumitrache, et les nouveaux films de Martin McDonagh (Tre manifesti a Ebbing, Missouri [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Hafsteinn Gunnar Sigurdsson (Under the Tree [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsteinn Gunnar Sigurðsson
fiche film
]
). Le premier met en scène le combat d’une mère (Frances McDormand) pour trouver l’assassin de sa fille. Le second (une coproduction entre la Pologne, l’Islande, le Danemark et l’Allemagne) raconte, avec un humour noir tout scandinave, l’histoire de deux familles qui se font la guerre pour une raison un peu futile.

Cette année, Zurich va décerner le Prix A Tribute to... au réalisateur et producteur américain Rob Reiner (Quand Harry rencontre Sally), qui présentera son nouveau film, Shock And Awe. Le festival rendra aussi hommage au scénariste Aaron Sorkin (Prix pour l’ensemble d’une carrière), ainsi qu’aux acteurs Jake Gyllenhaal et Andrew Garfield (Prix Golden Eye).

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.