email print share on facebook share on twitter share on google+

PRIX Israël

Foxtrot haut la main aux Ophir du cinéma israélien

par 

- Peu après le Lion d’argent décroché à Venise, le nouveau film de Maoz gagne huit Ophir, notamment ceux du meilleur film, de la meilleure mise en scène et du meilleur acteur

Foxtrot haut la main aux Ophir du cinéma israélien
Foxtrot de Samuel Maoz

Le deuxième long-métrage de Samuel MaozFoxtrot [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Samuel Maoz
fiche film
]
, a dominé la 28e édition des Ophir du cinéma israélien, qui a eu lieu ce 19 septembre. Ce riche tableau d’une famille israélienne d’aujourd’hui, et de la manière dont elle est affectée par les services militaires successifs de ses membres masculins, a décroché huit trophées dont l’Ophir du meilleur film, qui emporte qualification automatique pour représenter le pays dans la course aux nominations pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère (lire l’article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

In Between [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maysaloun Hamoud
fiche film
]
, de Maysaloun Hamoud, a raflé les deux prix d’interprétation féminine : meilleure actrice dans un premier rôle pour Shaden Kanboura et dans un second rôle pour Mouna Hawa, ce qui marque la première fois que deux actrices arabes repartent avec des prix le même soir. Le gagnant du Prix du public des Journées des Auteurs de Venise, Longing [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Savi Gabizon
fiche film
]
 de Savi Gabizon, a eu le prix du meilleur scénario.

Palmarès complet des Ophir du cinéma israélien 2017 :

Meilleur film
Foxtrot [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Samuel Maoz
fiche film
]
 – Samuel Maoz (Israël/Allemagne/France/Suisse)

Meilleure mise en scène
Samuel Maoz – Foxtrot

Meilleur acteur dans un premier rôle
Lior Ashkenazi – Foxtrot

Meilleure actrice dans un premier rôle
Shaden Kanboura – In Between [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maysaloun Hamoud
fiche film
]
(Israël/France)

Meilleur acteur dans un second rôle
Ami Smolartchik – Scaffolding [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Matan Yair
fiche film
]
(Israël/Pologne)

Meilleure actrice dans un second rôle
Mouna Hawa – In Between

Meilleur scénario
Savi Gabizon – Longing [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Savi Gabizon
fiche film
]
(Israël)

Meilleure photographie
Giora Bejach – Foxtrot

Meilleur montage
Arik Lahav Leibovitch et Guy Nemesh – Foxtrot

Meilleurs décors
Arad Sawat – Foxtrot

Meilleurs costumes 
Maya Leibovitch – Madam Yankelova’s Fine Literature Club (Israël)

Meilleure musique 
Ophir Leibovitch et Amit Poznansky – Foxtrot

Meilleur son 
Alex Claud – Foxtrot

Meilleur casting
Orit Azoulay – Doubtful [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Israël)

Meilleurs maquillages
Shiri Shamsha - Madam Yankelova’s Fine Literature Club

Meilleur documentaire 
Ben-Gurion, Epilogue – Yariv Mozer (Israël/France/Allemagne)

Meilleur documentaire de moins de 60 minutes
Hope I’m in the Frame – Netalie Braun (Israël)

Meilleur court-métrage 
Sirens – Erez Tadmor (Israël)

Prix pour l’ensemble d’une carrière
Nissim Dayan (réalisateur)

Meilleur accomplissement professionnel
Era Lapid (monteur)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.