email print share on facebook share on twitter share on google+

FESTIVALS Turquie

Le Festival du film d’Antalya prépare sa 54e

par 

- Le grand festival turc se concentre cette année sur la crise des réfugiés et la parité ; l’industrie section grandit, avec une sélection éblouissante de 81 projets

Le Festival du film d’Antalya prépare sa 54e
Never Leave Me d'Aida Begić

Le Festival du film d’Antalya, doyen des événements turcs dédiés au cinéma, prépare sa 54e édition, qui aura lieu du 21 au 27 octobre dans la fameuse station balnéaire de la Côte turquoise. Trente films seront présentés, dont 14 dans la section compétition officielle – et parmi ces derniers, trois coproductions turques qui feront là leur avant-première mondiale. Le programme, supervisé par le nouveau directeur artistique de l’événement, Mike Downey, sera axé autour de sujets graves comme la crise mondiale des réfugiés et l’égalité des sexes. La moitié des films proposés sont l’oeuvre de femmes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’ouverture a été confiée à la coproduction turque Never Leave Me [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de la Bosnienne encensée Aida Begić (Les Enfants de Sarajevo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aida Begić
fiche film
]
), ainsi que L’Autre Côté de l’espoir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Aki Kaurismäki
fiche film
]
d’Aki Kaurismäki (Finlande/Allemagne) et Little Harbour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Iveta Grófová
fiche film
]
d’Iveta Grófová (République tchèque/Hongrie/Slovaquie). Le film de clôture, La Passion Van Gogh [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dorota Kobiela
fiche film
]
de Dorota Kobiela et Hugh Welchman (Royaume-Uni/Pologne), sera projeté hors-compétition.

Les dix films qui se disputeront les sept grands prix en jeu à Antalya sont : Angels Wear White [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Vivian Qu
fiche film
]
de Vivian Qu (France/Chine), Les Filles d’Avril de Michel Franco (Mexique), The Florida Projectde Sean Baker (États-Unis), The Guestd’Andac Haznedaroglu (Turquie/Jordanie – avant-première mondiale), Human Flow [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Ai Weiwei (Chine/Allemagne), A Man of Integrityde Mohammad Rasoulof (Iran), Vers la lumière [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Naomi Kawase (Japon/France), Le Redoutable [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Michel Hazanavicius
fiche film
]
de Michel Hazanavicius (France), Scary Mother [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ana Urushadze
fiche film
]
d’Ana Urushadze (Géorgie/Estonie) et Ugly Ducklingd’Ender Özkahraman (Turquie - avant-première mondiale).

Le volet industrie du festival, le Forum du film d’Antalya (22-26 octobre), qui va célébrer sa quatrième édition, est déjà le plus gros rendez-vous de Turquie pour les films en développement, avec cette année le nombre record de 41 projets de longs-métrages et 40 projets de courts-métrages sélectionnés dans les différentes catégories. Tous vont se disputer les prestigieux Prix du Forum, assortis d’aides financières. Zeynep Atakan, le directeur du Forum du film d’Antalya, souligne que l’événement contribue à soutenir le cinéma turc en mettant des réalisateurs et producteurs locaux en avant sur la scène internationale, des talents qui pourraient par la suite concourir au festival. 

La section Fiction Pitching du Forum accueille neuf projets, Documentary Pitching six, Works in Progress dix. De nouvelles catégories ont été ajoutées cette année : Projects Looking for Producers accueille dix projets de longs-métrages, tandis que six projets espèrent obtenir une aide de la part du Fonds de soutien au cinéma Sümer Tilmaç Antalya. Du côté des courts-métrages, dix sont au programme de Works in Progress, et les 30 autres, déjà finis, font partie du volet Shorts@Antalya.

Tous les participants, les réalisateurs comme leurs producteurs, peuvent en outre assister à des séances de formation sur mesure conçues pour les groupes et pour les individus autour de différents aspects de la production de films, notamment le rôle des consultants en scénario, la coproduction, les questions légales, les ventes, le marketing et la distribution. Enfin, autour de 250 experts de l’industrie seront sur place pour guider les participants à travers des tutoriels spécialisés, des études de cas et des discussions.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.