email print share on facebook share on twitter share on google+

LES ARCS 2017

Le meilleur du cinéma européen pour Les Arcs

par 

- Le Festival de Cinéma Européen des Arcs a dévoilé le programme de sa très riche 9e édition qui se déroulera du 16 au 23 décembre 2017

Le meilleur du cinéma européen pour Les Arcs
Nico 1988 de Susanna Nicchiarelli

Devenu au fil des ans un rendez-vous à ne pas manquer pour les professionnels du 7e art du Vieux Continent, le Festival de Cinéma Européen des Arcs a dévoilé le très impressionnant programme de sa 9e édition (du 16 au 23 décembre 2017).

Les 10 longs métrages (dont 8 en première française) en lice pour la Flèche de Cristal 2017 seront départagés par un jury finalement présidé par Céline Sciamma (qui remplace Andrea Arnold, bloquée par un tournage aux Etats-Unis) qui sera épaulée par les actrices Clotilde Courau et Natacha Régnier, le cinéaste hongrois László Nemes et le compositeur russe Evgueni Galperine. Et la compétition s’annonce sous le signe d’une parité parfaite puisque le directeur artistique Frédéric Boyer a retenu cinq titres réalisés par des femmes : Nico 1988 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Susanna Nicchiarelli
fiche film
]
 de l’Italienne Susanna Nicchiarelli (vainqueur de Orizzonti à Venise), Mademoiselle Paradis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Barbara Albert
fiche film
]
 de l’Autrichienne Barbara Albert (en compétition à Toronto et à San Sebastian), La mauvaise réputation (What Will People Say) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Iram Haq
fiche film
]
 de la Norvégienne Iram Haq (également découvert en compétition à Toronto), la production néerlando-polonaise Beyond Words [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Urszula Antoniak
fiche film
]
 d’Urszula Antoniak (en compétition à San Sebastian) et Scary Mother [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ana Urushadze
fiche film
]
 de la Géorgienne Ana Urushadze (meilleur premier long à Locarno). Leur seront opposés le compétiteur vénitien Lean on Pete [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 du Britannique Andrew HaighLe Capitaine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Robert Schwentke
fiche film
]
 de l’Allemand Robert Schwentke (prix spécial du jury pour sa photographie à San Sebastian), Sonate pour Roos (Disappearance) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Boudewijn Koole
fiche film
]
 du Hollandais Boodewijn Koole (qui a fait sa première à Toronto), The Charmer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Milad Alami
fiche film
]
 du Danois Milad Alami (qui avait fait l’ouverture de la section New Directors à San Sebastian et Arrhythmia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Boris Khlebnikov
fiche film
]
 du Russe Boris Khlebnikov (prix du meilleur acteur à Karlovy Vary).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au programme "Playtime" figurent trois films italiens (Affreux et méchants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Italien Cosimo GomezCall Me by your Name [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Luca Guadagnino
fiche film
]
 de Luca Guadagnino, et Emma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Silvio Soldini), trois français (La douleur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Finkiel
fiche film
]
d’Emmanuel FinkielLa fête est finie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marie Garel-Weiss
fiche film
]
 de Marie Garel Weiss et La surface de réparation [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Christophe Régin) et trois britanniques (La mort de Staline [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 d’Armando Iannucci, Les heures sombres [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Joe Wright et The Escape [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Dominic Savage).

La section "Hauteurs" permettra d'apprécier Good Favour [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de l’Irlandaise Rebecca DalyLife Guidance [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ruth Mader
fiche film
]
 de l’Autrichienne Ruth Mader, Après la guerre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Annarita Zambrano
fiche film
]
de l’Italienne Annarita Zambrano, Pororoca [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Constantin Popescu
fiche film
]
du Roumain Constantin Popescu, Cargo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gilles Coulier
fiche film
]
 du Belge Gilles Coulier, Chien [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Français Samuel Benchetrit et Le ciel étoilé au dessus de ma tête [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de son compatriote Ilan Klipper.

Le Focus du festival sera consacré cette année à l’Allemagne avec à l’affiche dix titres de ces dernières années (dont les récents Freedom [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jan Speckenbach
fiche film
]
 de Jan SpeckenbachLomo – the Language of Many Others [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Julia Langhof et Axolotl Overkill [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Helene Hegemann
fiche film
]
 de Helene Hegemann).

A noter aussi une section de documentaires avec entre autres la première française de Marianne Faithfull, Fleur d’âme [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Sandrine BonnaireBobbi Jene [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de la Danoise Elvira LindNi juge, ni soumise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean Libon et Yves Hinant
fiche film
]
 du duo belge Jean Libon – Yves Hinant, ou encore French Waves de Julian Stark.

Le menu inclut également la section Snow Frayeurs (avec Revenge [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Coralie Fargeat
fiche film
]
 de la Française Coralie FargeatEuthanizer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teemu Nikki
fiche film
]
 du Finlandais Teemu Nikki et Four Hands [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Allemand Oliver Kienle), la projection des trois film finalistes du prix LUX du Parlement européen (120 battements par minute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud Valois
interview : Robin Campillo
fiche film
]
 du Français Robin CampilloSámi Blood [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Amanda Kernell
interview : Lars Lindstrom
fiche film
]
 de la Suédoise Amanda Kernell et Western [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Dornbach
interview : Valeska Grisebach
interview : Valeska Grisebach
fiche film
]
 de l’Allemande Valeska Grisebach), des séances spéciales, un programmes scolaire et une compétition de courts métrages (évalué par un jury présidé par Rémi Bezançon).

Par ailleurs, la Norvégienne Iram Haq recevra le 4e prix Les Arcs – Sisley Femme de Cinéma et le festival accueillera Le Lab "Femme de Cinéma" avec notamment une masterclass de Noémie Lvovsky.

Le tout sans oublier les événements professionnels (qui seront bientôt détaillés) avec l’Industry Village qui réunira près de 500 professionnels autour des les 20 projets du Village des Coproduction (du 16 au 19 décembre), des 14 films du Work In Progress (le 17 décembre), du Village des Écoles et du Music Village Pro, mais aussi le Sommet Distributeurs Exploitants (du 19 au 23 décembre avec au menu les projections de 13 longs métrages, des ateliers et le Laboratoire des initiatives) et Les Rendez-Vous franco-allemands du Cinéma (piloté par UniFrance et German Films, en partenariat avec le CNC et la FFA, et qui se dérouleront du 18 au 20 décembre).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.