email print share on facebook share on twitter share on google+

BOX OFFICE Bulgarie

Heights/The Liberators de Victor Bojinov est en tête du box-office bulgare

par 

- Le film a été vu par environ 25 000 spectateurs bulgares dès le premier weekend de sa sortie dans les salles nationales

Heights/The Liberators de Victor Bojinov est en tête du box-office bulgare
Aleksandar Aleksiev dans Heights/The Liberators

Heights/The Liberators [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Victor Bojinov, sorti en salle le weekend dernier, est l’un des films bulgares les plus ambitieux de ces dernières années et a enregistré les meilleurs chiffres depuis 2010 : environ 25 000 entrées en trois jours. C’est un rare exemple de production nationale arrivant en tête du box-office du pays. Le film est produit par Serpentine Ltd.

Le producteur Ivan Doykov a confié à Cineuropa qu’il est ravi des résultats du box-office, mais il se réjouit davantage de la réaction positive du public et des bonnes critiques. Il a ajouté que la vaste campagne de promotion a certainement favorisé cet accueil impressionnant. ‘’La campagne a été bien organisée et a commencé il y a deux ans, juste avant le début de la photographie principale. Nous avions deux extraits et une bande-annonce, qui ont chacun fait l’objet d’un évènement spécial destiné aux journalistes. Nous avions deux affiches, une annonce diffusée sur la chaîne nationale, une campagne en ligne et des relations publiques intenses’’ conclut-il.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film n’est cependant pas le premier succès au box-office de Doykov : en 2010, une autre de ses productions, Mission : London [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, a enregistré 46 000 entrées lors de sa sortie, pour finalement atteindre le nombre record de 376 000 entrées.

Heights/The Liberators, inspiré du roman éponyme de Milen Ruskov, retrace des évènements qui se sont déroulés quelques années avant la libération de la Bulgarie de l’emprise de l’Empire Ottoman, en 1877. L’histoire parle de Gicho (Aleksandar Aleksiev, qui est également le producteur et l’acteur principal du premier long-métrage de Yana TitovaFall and Salvation – lire l’article), un jeune homme qui fait partie d’un groupe révolutionnaire dont l’objectif est de libérer le pays. Après avoir fait ses preuves au combat, Gicho recevra une mission spéciale du chef du groupe, ce qui l’entraînera dans de grandes aventures.

Le projet, dont le budget total s’élève à 1,35 million €, a reçu une aide de 560 000 € de la part du Centre national du cinéma bulgare.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.