email print share on facebook share on twitter share on google+

TURIN 2017

Finding Your Feet: romantisme, tendresse et souvenirs en pagaille

par 

- Richard Loncraine propose en avant-première mondiale à Turin une comédie douce-amère avec Imelda Staunton et Timothy Spall

Finding Your Feet: romantisme, tendresse et souvenirs en pagaille
Timothy Spall et Imelda Staunton dans Finding Your Feet

La comédie britannique douce-amère Finding Your Feet [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
a été projeté en avant-première mondiale en ouverture du 35e Festival de Turin. C’est le petit dernier de Richard Loncraine, l’auteur de la magnifique adaptation shakespearienne Richard III (1995), avec le brillant Ian McKellen, et, plus récemment, de The Special Relationship [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, sur les rapports de Bill Clinton et Tony Blair, à partir d’un scénario de l’excellent Peter Morgan (Frost/Nixon, The Queen [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andy Harries
interview : Stephen Frears
fiche film
]
). 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La troupe de Finding Your Feet réunit plusieurs comédiens britanniques aguerris : la flexible Imelda Staunton et le non moins malléable Timothy Spall (qui est désormais beaucoup plus que “seulement” l’acteur fétiche de Mike Leigh), ainsi que Celia Imrie, David Hayman, John Sessions et la toujours magnifique Joanna Lumley. Dans cette comédie scénarisée et produite par Nick Moorcroft et Meg Leonard, dont le titre signifie “reprendre pied”, on suit le parcours de l’antipathique Sandra (Imelda Staunton), une “lady” snob de la haute bourgeoisie qui quitte sa maison, une luxueuse villa du Surrey, après avoir découvert que son mari de 40 ans la trompe avec sa meilleure amie. Sandra se réfugie chez sa soeur Bif (Celia Imrie), une sexagénaire anticonformiste qui vit dans un quartier populaire diamétralement opposé à son univers : “ici, l’argent et les titres n’ont pas d’importance”, souligne Bif. Là, Sandra va rencontre l’irascible mais néanmoins sympathique restaurateur de meubles Charlie (Timothy Spall), qui vit sur une péniche, fume des joints et s’occupe d’une femme qui ne le reconnaît plus, étant à un stade avancé de la maladie d’Alzheimer. 

Le petit groupe de sexagénaire rappelle Marigold Hotel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, l’exotisme de l’Inde et le jeu caustique des acteurs du film de John Madden en moins. Finding... est tout de même riche en ironie et en boutades (quoique toutes ne sont pas subtiles), mais le film laisse une impression de déjà vu et ne va pas assez loin dans l’humour grinçant. noir. Comme tous les “films sur le troisième âge” qui se respecte, il est romantique, tendre et rempli de souvenirs, ainsi que de réflexions sur la vie, de bon vin rouge, de cours de danse... On y trouve aussi une brève mais folle digression à Rome, une maladie et un enterrement avec discours à la clef. En somme, le film ne s’adresse pas aux jeunes, mais il fera sourire les autres sans les ennuyer.    

Finding Your Feet sortira en Italie le 4 janvier 2018, avec la société CINEMA de Valerio De Paolis. Sa sortie britannique a été fixée par eOne au 23 février. Les ventes internationales du film sont gérées par Protagonist Pictures.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.