email print share on facebook share on twitter share on google+

FESTIVALS États-Unis / Europe

Des films européens à Slamdance

par 

- Une belle série de titres européens, fictions et documentaires, vont faire leur avant-première nord-américaine au “premier film festival par les cinéastes, pour les cinéastes”

Des films européens à Slamdance
Charlie and Hannah’s Grand Night Out de Bert Scholiers

La saison des festivals reprend à Park City, dans l’Utah, avec le grand événement dédié au cinéma indépendant, Sundance, et son petit frère Slamdance, dont la 24e édition sera organisée parallèlement, du 19 au 25 janvier. Cette deuxième manifestation, dont l’objectif est de mettre à l’honneur des réalisateurs indépendants qui ont fait leur long-métrage pour moins d’un million de dollars, a invité un grand nombre de productions européennes. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans le cadre de la compétition réservée aux fictions, Slamdance va accueillir en avant-première nord-américaine la comédie fantaisiste Charlie and Hannah’s Grand Night Out [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, du réalisateur et scénariste belge Bert Scholier, où deux personnages de vingt ans vivent une soirée aui prend “un tour extrêmement surréaliste”. Niels Holstein Kaa va dévoiler, en avant-première nord-américaine également, le film Lovers, sur “la vague toujours montante de solitude et de doute qui apparaît dans le sillage d’un nouvel amour”, et son collègue danois Kristian Sejbro Lidegaard va présenter Songs in the Sun, sur le pouvoir des croyances et de la création de mythes. Le public pourra aussi découvrir le titre français Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, où Ilan Klipper dresse le portrait d’un artiste raté qui vit en reclus et dont les proches s’inquiètent pour sa santé mentale.

Du côté des documentaires, Rupert Russell est en lice avec son premier long-métrage, Freedom for the Wolf [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
,une coproduction germano-américaine sur la crise mondiale de la démocratie, Willem Baptist avec un essai sur la montée, le crépuscule et la renaissance du Polaroïd photo, Instant Dreams, et Frederik Carbon avec la coproduction néerlando-belge Sunnyside, sur le microcosme et la recherche de la perfection de l’artiste sonore Henry Jacobs, 90 ans, et de son excentrique ami de 84 ans, qui a travaillé avec Frank Lloyd Wright et Daniel Liebermann

"Né de rejets répétés, Slamdance, un festival dirigé par des artistes, continue de déouvrir des talents à la pointe et de créer un univers qui dépasse les conventions, a commenté son co-fondateur et président Peter Baxter. Notre sélection compétition 2018 est audacieuse, variée et crue. Elle représente l’esprit de notre temps et nous montre le chemin de l’avenir.” Cette nouvelle édition va aussi donner lieu à la remise d’un tout nouveau prix, le Russo Fellowship, en partenariat avec deux pupilles du festival, Anthony et Joe Russo (Captain America: Civil War). Le gagnant gagnera la somme de 25 000 dollars et un mentorat par Joe et Anthony pour le développement de son projet suivant, au studio des Russo à Los Angeles. 

La 24e édition de Slamdance aura lieu du 19 au 25 janvier 2018 à Park City, dans l’Utah.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.