email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION Islande / Danemark / Allemagne / France

Tournage imminent pour The County de Grímur Hákonarson

par 

- Le réalisateur islandais et son producteur Grímar Jónsson finissent de préparer ce titre attendu avec impatience, après le succès de leur Béliers

Tournage imminent pour The County de Grímur Hákonarson
Le réalisateur Grímur Hákonarson (à gauche) et son producteur Grímar Jónsson (© Karlovy Vary International Film Festival)

Le réalisateur-scénariste islandais Grímur Hákonarson s’est fait connaître sur la scène internationale avec son deuxième long-métrage, Béliers [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Grimur Hakonarson
fiche film
]
, gagnant du Prix Un Certain Regard à Cannes en 2015 et succès instantané partout dans le monde. Son prochain film, The County, de nouveau produit par Grímar Jónsson, suscite donc beaucoup d’impatience. Son tournage va commencer fin février, dans les paysages de campagne du nord de l’Islande.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’intrigue a pour héroïne Inga (Arndís Hrönn Egilsdóttir), une éleveuse d’âge moyen obligée de tout gérer seule après la mort de son mari dans un accident de voiture. Dans cette nouvelle vie, elle va devoir se battre contre les injustices qui dominent cette communauté rurale corrompue.

Sur l’origine de cette intrigue, Hákonarson, également auteur du scénario, a confié à Cineuropa : "Le scénario de The County est fondé en partie sur mon expérience personnelle, en partie sur mes recherches. Cela fait trois ans que j’ai ce projet en tête, mais je lui ai laissé le temps de prendre forme. Comme l’histoire de Béliers, celle-ci est fictionnelle, mais inspirée d’événements et de personnages réels".

À Egilsdóttir (Sparrows [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rúnar Rúnarsson
fiche film
]
) donneront la réplique deux acteurs de Béliers : un des deux acteurs principaux, Sigurður Sigurjónsson, et Sveinn Ólafur Gunnarsson (Either Way [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Hafstein Gunnar Sigurdsson
interview : Hilmar Gudjônsson - Shooti…
fiche film
]
). A également été confirmée la participation de Hinrik Ólafsson, de Hannes Óli Ágústsson (Metalhead [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
), de Ragnhildur Gísladóttir et de l’acteur danois (un collaborateur régulier de Lars von Trier ) Jens Albinus (Nymphomaniac [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Louise Vesth
fiche film
]
).

Le producteur Grímar Jónsson, de Netop Films, a commenté ainsi le projet : "C’est un challenge que de faire un film après le succès de Béliers, mais je suis ravi de la manière dont le développement s’est passé, et surtout de la qualité du scénario, qui porte très nettement la signature de Grímur : sa voix, son humour et son originalité en tant que réalisateur y brillent sont selon moi de manière très identifiable. Nous sommes quasiment prêts à commencer le tournage, fin février, et j’ai grand hâte".

Comme déjà annoncé (lire l’article), après Béliers, Netop Films va poursuivre pour The County sa collaboration avec la société de ventes internationales polonaise New Europe Film Sales (Varsovie). Le film a déjà séduit plusieurs distributeurs : Scanbox pour la Scandinavie, Sena pour l’Islande et Haut et Court pour la France.

The County, dont le budget est de 2,7 millions d’euros, est monté comme une coproduction dano-germano-franco-islandaise. Au travail de Netop Films se sont alliées la société danoise Profile Pictures et l’allemande One Two Films (comme dans le cas d’Under the Tree [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsteinn Gunnar Sigurðsson
fiche film
]
de Hafsteinn Gunnar Sigurðsson) et la maison française Haut et Court les a récemment rejointes comme coproductrice. Le film a reçu le soutien du Centre de la cinématographie d’Islande, du Fonds Nordisk Film & TV, de l’Institut du cinéma du Danemark et de SR Fernsehen/arte. Il devrait être prêt début 2019.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.