email print share on facebook share on twitter share on google+

PRIX Espagne

Les Prix Feroz saluent Été 93

par 

- Ce premier film de Carla Simón a gagné 4 prix à la 5e édition de la cérémonie, organisée par l’Association des informateurs cinématographiques d’Espagne

Les Prix Feroz saluent Été 93
L'équipe d'Été 93 avec leurs prix Feroz (© Premios Feroz)

Madrid a accueilli hier soir la remise des Prix Feroz, organisée par l’AICE-Association des informateurs cinématographiques d’Espagne, et c’est une débutante qui s’est distinguée : la Catalane Carla Simón, avec Été 93 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carla Simón
fiche film
]
, qui a non seulement raflé le prix du meilleur film dramatique de 2017, mais lui a aussi valu celui de la meilleure mise en scène et du meilleur scénario, en plus de faire élire David Verdaguer meilleur acteur dans un second rôle. Depuis son avant-première, il y a quasiment un an, au Festival de Berlin, où le film a eu deux prix, Été 93 accumule les trophées. Il se lance à présent à l’assaut des Goya, qui seront décernés dans moins de deux semaines (lire l’article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Du côté des comédies, c’est un autre premier film qui a triomphé : la comédie musicale mystico-pop La llamada [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Javier Calvo et Javier Amb…
fiche film
]
, du duo Javier Ambrossi-Javier Calvo, qui a aussi gagné le prix de la meilleure bande annonce (grâce au travail d’Alberto Gutierrez). La coproduction islando-hispano-américaine La Chana [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
a été élue meilleur documentaire.

Pas de surprises dans les catégories interprétation : Nathalie Poza a été primée pour No sé decir adiós [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lino Escalera
fiche film
]
(un autre premier long-métrage, par Lino Escalera) et Javier Gutierrez pour El autor [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Manuel Martín Cuenca
fiche film
]
, qui a aussi décroché le prix du meilleur second rôle féminin (Adelfa Calvo). On note que Gutierrez a également gagné un prix dans le volet télévision, pour son rôle dans la série Vergüenza, qui a gagné quatre Prix Feroz en tout, dont celui de la meilleure fiction télévisée.

La production basque Handia, le géant d’Altzo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aitor Arregi et Jon Garaño
fiche film
]
s’est illustrée pour son affiche (Iñaki Villuendas) et sa musique (composée par le Français résidant à Donosti Pascal Gaigne). Un Feroz d’honneur a été remis à l’actrice Veronica Forqué, inoubliable en Kika dans le film de Pedro Almodovar. La coproduction hispano-américaine La vida y nada más [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antonio Mendez Esparza
fiche film
]
, d’Antonio Mendez Esparza, a gagné le Feroz spécial.

En cette cérémonie où tous les prix ont été remis par des femmes, la parité est devenue le grand thème de la soirée, et la victoire de Simón a bien souligné l’importance de ce combat.

Palmarès des Prix Feroz 2018 :

Meilleur film dramatique
Été 93 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carla Simón
fiche film
]
Carla Simón

Meilleure comédie
La llamada [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Javier Calvo et Javier Amb…
fiche film
]
– Javier Ambrossi et Javier Calvo

Meilleure mise en scène
Carla Simón – Été 93

Meilleure actrice dans un premier rôle
Nathalie Poza – No sé decir adiós [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lino Escalera
fiche film
]

Meilleur acteur dans un premier rôle
Javier Gutierrez – El autor [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Manuel Martín Cuenca
fiche film
]
(Espagne/Mexique)

Meilleure actrice dans un second rôle
Adelfa Calvo – El autor

Meilleur acteur dans un second rôle
David Verdaguer – Été 93

Meilleur scénario
Carla Simón – Été 93

Meilleur documentaire
La Chana [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
–  Lucija Stojevic (Islande/Espagne/États-Unis)

Meilleure musique originale
Handia, le géant d’Altzo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aitor Arregi et Jon Garaño
fiche film
]
Pascal Gaigne

Meilleure bande annonce
Alberto Gutierrez – La llamada

Meilleure affiche
Iñaki Villuendas – Handia, le géant d’Altzo

Feroz spécial
La vida y nada más [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antonio Mendez Esparza
fiche film
]
– Antonio Mendez Esparza (Espagne/États-Unis)

Feroz d’honneur
Veronica Forqué

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.