email print share on facebook share on twitter share on google+

BERLIN 2018 Marché / France

Nos vies formidables à Berlin pour The Bureau Sales

par 

- Démarrage à l’EFM des préventes pour le nouveau film en post-production de Fabienne Godet qui bénéficie d’un très bon buzz

Nos vies formidables à Berlin pour The Bureau Sales
Nos vies formidables de Fabienne Godet

Qualifié de “véritable bombe émotionnelle“ par Alexandre Mallet-Guy, le patron de Memento Films Distribution qui en acquis les droits français fin novembre, Nos vies formidables (Our Wonderful Lifes) de Fabienne Godet figure au line-up de The Bureau Sales, le département de ventes internationales de la structure de production franco-britannique dirigée par Bertrand Faivre, qui lancera officiellement les préventes à l’European Film Market du 68e Festival de Berlin (du 15 au 25 février).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

On en sait maintenant davantage sur le 4e long de la réalisatrice après Sauf le respect que je vous dois [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Nouveaux réalisateurs à San Sebastian en 2005), le documentaire Ne me libérez pas je m’en charge [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Forum de la Berlinale 2009) et Une place sur la terre [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
(Magritte 2014 du meilleur acteur), une oeuvre à très petit budget tourné entre deux plus gros films et dont Cineuropa avait dévoilé l’existence (news). Parmi les interprètes se distinguent notamment Julie Moulier, Johan Libéreau, Zoé Héran, Bruno Lochet, Abbès Zahmani, Camille Rutherford, Mourad Mousset ou encore Sandor Funtek.

Ecrit par la cinéaste avec Julie Moulier, le scénario est centré sur Margot, Jérémy, Salomé, César, Sonia... Ils ont entre 18 et 50 ans. Tout les sépare, sauf l'urgence de se reconstruire et de restaurer la relation à l'autre que l'addiction a détruite. Solidaires, ils ont comme seules règles le partage, l'honnêteté, l'authenticité, l'humanité. Une bande incroyable de vivants qui crient haut et fort qu'on s'en sort mieux à plusieurs que seul“. 

A Berlin, The Bureau Sales dévoilera en première de marché Postcards From London de Steve McLean avec notamment au casting Harry Dickinson, Raphael Desprez et Ben Cura, un film retraçant la rencontre dans le cœur de Londres d’un très bel adolescent de banlieue avec un groupe d’escorts masculins spécialisés dans les conversations post-coït… Mais le jeune homme souffre d’un syndrome de Stendhal (hallucinations et pertes de connaissance) qui va compliquer la situation… 

Du côté des préventes pointe également en post-production Only You de l’Anglaise Harry Wootliff, un premier long interprété par l’Espagnole Laia Costa (Lola 2015 de la meilleure actrice pour Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sebastian Schipper
fiche film
]
) et le Britannique Josh O’Connor (Seule la Terre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Francis Lee
fiche film
]
) qui incarnent un jeune couple filant l’amour parfait mais basculant dans la souffrance lorsqu’il est confronté à l’impossibilité d’avoir un enfant.

A signaler également des projections berlinoises pour deux films découverts en compétition à San Sebastian et déjà bien vendus par The Bureau Sales : Ni juge ni soumise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean Libon et Yves Hinant
fiche film
]
du duo belge Jean Libon - Yves Hinant et Sollers Point [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Américain Matt Poterfield. Ce dernier vient d’ailleurs de présenter au Cinemart de Rotterdam son nouveau projet, Check Me In Another Place (qui sera produit par Le Bureau avec The Hamilton Film Group) et qui sera centré sur un rappeur américain ayant du mal à maintenir sa carrière à flot et qui embarque pour Paris, ce qui l’amènera à renouer avec son jeune fils qui grandit auprès de sa mère dans la capitale française.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.