email print share on facebook share on twitter share on google+

CANNES 2018 Marché

Wild Bunch en pole-position des palmarès cannois

par 

- CANNES 2018 : L’équipe de Vincent Maraval truste quatre récompenses, devançant mk2 Films, Celluloid Dreams, Pyramide International, Charades, Luxbox et Doc & Film

Wild Bunch en pole-position des palmarès cannois
Le Livre d'image de Jean-Luc Godard

Pour les vendeurs internationaux, les prix décernés au Festival de Cannes valent de l’or (et leurs déclinaisons pratiques en euros et en dollars) et la perspective d’élargir encore le cercle des distributeurs prêts à acquérir des titres ayant passé l’épreuve du feu critique et publique sur la Croisette. Et à ce jeu, Wild Bunch s’est de nouveau imposé parmi les vendeurs français au bilan des prix décernés lors de la 71e édition de la manifesation.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’équipe dirigée par Vincent Maraval et pilotée par Eva Diederix a en effet été distinguée par la Palme d’Or remportée par Une affaire de famille du Japonais Hirokazu Kore-eda, la Palme d’Or spéciale pour Le Livre d'image [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Suisse Jean-Luc Godard et le prix du Jury pour Capharnaüm [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Libanaise Nadine Labaki (également distingué par le prix du jury œcuménique). Un tiercé majeur auquel s’ajoute le Art Cinema Award qui est allé à Climax [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Gaspar Noé à la Quinzaine des Réalisateurs.

Trois récompenses sont tombées dans l’escarcelle de mk2 films avec le prix de la mise en scène gagné par Cold War [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Pawel Pawlikowski
fiche film
]
du Polonais Pawel Pawlikowski, le prix SACD reçu à la Quinzaine des réalisateurs par En liberté ! [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Pierre Salvadori et le prix de la Fondation Gan à la Diffusion obtenu par Monsieur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Indienne Rohena Gera à la Semaine de la Critique.

Celluloid Dreams est également placé au palmarès de la sélection officielle avec le prix du scénario obtenu par 3 Visages de l’Iranien Jafar Panahi.

Pyramide International a tiré son épingle du jeu avec le prix de la mise en scène décerné à Un Certain Regard à l’Ukrainien Sergei Loznitsa pour Donbass [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sergei Loznitsa
fiche film
]
et le prix de la Révélation ayant salué à la Semaine de Critique la performance de l’acteur Félix Maritauddans Sauvage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Camille Vidal-Naquet
fiche film
]
de Camille Vidal-Naquet.

Charades est également reparti de la Croisette avec une très belle distinction : le Grand Prix de la Semaine de la Critique remporté par Diamantino [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gabriel Abrantes, Daniel S…
fiche film
]
du duo composé du Portugais Gabriel Abrantes et de l’Américain Daniel Schmidt.

Un titre vendu par Luxbox, le documentaire Les Morts et les autres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Portugais João Salaviza et de la Brésilienne Renée Nader Messora, figure au palmarès Un Certain Regard avec le prix spécial du jury.

Enfin, Doc & Film International compte sur son line-up La Route des Samouni [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stefano Savona
fiche film
]
de l’Italien Stefano Savona, vainqueur du prix de L’Oeil d’or attribué au meilleur documentaire projeté à Cannes. Un prix qui a aussi valu une mention spéciale à Libre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Michel Toesca, vendu par Jour2Fête.

A signaler les résultats des deux filiales du groupe français Playtime : les Allemands de Films Boutique avec Border [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ali Abbasi
fiche film
]
du Danois Ali Abbasi (vainqueur du prix Un Certain Regard) et Un jour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Zsófia Szilágyi
fiche film
]
de la Hongroise Zsófia Szilágyi (prix FIPRESCI des sections parallèles) et les Belges de Be For Films (prix du scénario de la sélection Un Certain Regard pour Sofia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Meryem Benm'Barek
fiche film
]
de Meryem Benm’Barek).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.