email print share on facebook share on twitter share on google+

INDUSTRIE Belgique

La Fédération Wallonie-Bruxelles et l’Uruguay signent un accord de coproduction

par 

- Il s’agit du deuxième accord de coproduction passé avec un pays sud-américain après l’accord signé avec le Chili en 2017

La Fédération Wallonie-Bruxelles et l’Uruguay signent un accord de coproduction
La Ministre de la Culture de la FWB Alda Greoli, le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte et l'Ambassadeur d'Uruguay en Belgique Carlos Pérez del Castillo (© FWB)

L’accord de coproduction entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et l’Uruguay, le deuxième signé avec un pays sud-américain après le Chili début 2017, marque la priorité qu’a la fédération de s’ouvrir aux opportunités de coopération cinématographique et audiovisuelle avec l’Amérique latine.

Les producteurs belges sont particulièrement actifs dans les domaines de la coproduction internationale, avec des territoires "naturels" comme la France ou le Luxembourg, mais aussi auprès de contrées plus lointaines. Cet accord supplémentaire vient donc ajouter une nouvelle corde à leur arc, et leur ouvrir des portes sur des marchés peu exploités.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’accord est ouvert aux coproductions artistiques et techniques – la coproduction uniquement financière n’étant pas admise – sur des projets cinématographiques et audiovisuels de toute durée et de tout support.

L’Uruguay dispose de plusieurs systèmes de soutien, dont une aide sélective pour la coproduction minoritaire et une autre sous la forme de tax exemption pour le producteur uruguayen. Parmi les films uruguayens notoires récents, citons Whisky de Juan Pablo Rebella et Pablo Stoll, prix FIPRESCI Un Certain Regard à Cannes en 2014, Gigante [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Adrián Biniez, Ours d’argent à la Berlinale en 2009 ou encore Les Toilettes du Pape d’Enrique Fernández et César Charlone, sélectionné à Cannes en 2007 et Prix Horizontes du festival de San Sebastián.

Cet accord de coproduction avec d’Uruguay constitue le 11e accord bilatéral engageant la Fédération Wallonie-Bruxelles, après le Canada en mars 2018, le Chili en mai 2017, les Pays-Bas en février 2016 ou encore la Chine en 2012. Des accords bilatéraux spécifiques ont été signés avec des pays considérés comme prioritaires en la matière, dont la France ou la Suisse. Des accords de coproduction sont eux en cours avec le Mexique, le Brésil, le Liban, Israël ou encore l’Ukraine. 

La Fédération Wallonie-Bruxelles a également conclu des accords avec la plupart des pays européens via la Convention européenne de coproduction et a par ailleurs signé en 2017 la nouvelle convention internationale de coproduction, ouverte aux États non-européens.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.