email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION France

Arnaud Viard tourne Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

par 

- Au casting, Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe, Camille Rowe et Elsa Zylberstein. Une production Easy Tiger vendue par Orange Studio

Arnaud Viard tourne Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
L'acteur et réalisateur Arnaud Viard

Premier clap aujourd’hui lundi 20 août pour le tournage de Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, le 3e long métrage d’Arnaud Viard après Clara et moi (projeté notamment à Montréal et au BFI de Londres en 2004) et Arnaud fait son 2e film [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2015). Au casting figurent Jean-Paul Rouve (César 2003 du meilleur espoir et nominé au César 2005 du meilleur second rôle pour Podium; très populaire notamment avec la trilogie Les Tuche [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, apprécié aussi récemment dans Le Sens de la fête [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Dalida [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
; bientôt à l’affiche dans Lola et ses frères), Alice Taglioni (remarquée entre autres dans Sous les jupes des filles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, et Réparer les vivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Katell Quillévéré
fiche film
]
, et que l’on verra en décembre dans La Dernière Folie de Claire Darling), Benjamin Lavernhe (nominé au César 2018 du meilleur espoir pour Le Sens de la fête et à son avantagedans L’Odyssée [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, en salles l’an prochain dans Mon inconnue), Camille Rowe (Rock’n Roll [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Elsa Zylberstein (César 2009 du meilleur second rôle pour Il y a longtemps que je t’aime [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, à l’affiche récemment dans Tout le monde debout [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), la chevronnée Aurore Clément (aperçue dans Barbara [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, A Bigger Splash [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Luca Guadagnino
fiche film
]
et Une nouvelle amie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : François Ozon
fiche film
]
) et Sarah Adler (Foxtrot [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Samuel Maoz
fiche film
]
, The Cakemaker [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ofir Raul Graizer
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par Arnaud Viard d'après le recueil de nouvelles éponyme d'Anna Gavalda, le scénario raconte l’histoire d’une fratrie, celle de Jean-Pierre (44 ans), Juliette (42 ans), Margaux (31 ans) et Mathieu (30 ans). Au travers d'épisodes collectifs et individuels, leurs relations se dessinent. Un chassé-croisé qui rassemblent des personnages à un moment clé de leur vie.

Produit par Marc-Benoît Créancier pour Easy Tiger, Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part bénéficie d’un budget de 3,8 M€ incluant une coproduction et d’un préachat de France 2 Cinéma. Également préacheté par OCS, le long métrage est aussi soutenu par les régions Ile-de-France et Bourgogne. Les sept semaines de tournage se dérouleront du 20 août au 4 octobre à Paris, en banlieue parisienne et à Dijon. La distribution France sera pilotée par UGC Distribution et les ventes internationales par Orange Studio.

Pour mémoire, Easy Tiger a produit Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
de Houda Benyamina (Caméra d’Or à Cannes en 2015, nominé au Golden Globe 2016 du meilleur film en langue étrangères, César du meilleur premier film) et termine tout juste le tournage de Je promets d'être sage de Ronan Le Page (lire l’article).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.