email print share on facebook share on twitter share on google+

TORONTO 2018 Contemporary World Cinema

Critique : The Most Beautiful Couple

par 

- TORONTO 2018 : L'Allemand Sven Taddicken présente un thriller dramatique sur une agression sexuelle qui va amener un couple à avancer sur la corde raide qui sépare justice et vengeance

Critique : The Most Beautiful Couple
Luise Heyer et Maximilian Brückner dans The Most Beautiful Couple

La section Contemporary World Cinema du 43e Festival de Toronto a accueilli l'avant-première mondiale du nouveau film de l'Allemand Sven Taddicken : The Most Beautiful Couple [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, un thriller dramatique dont le point de départ est une agression sexuelle sur un couple. 

Le film commence alors que s'achève un interlude sexuel passionnant sur une plage déserte de Majorque. Dans ce petit coin de paradis, loin des touristes qui s'amassent sur l'île l'été, un couple d'Allemands exauce des fantasmes érotiques. Plus tard, après un dîner romantique au restaurant, Malte (Maximilian Brückner) et Liv (Luise Heyer) retournent dans l'appartement qu'ils ont loué sans savoir qu'on les suit depuis leurs formidables ébats au bord de la mer. Le trois jeunes gens (également allemands) qui sont sur leurs talons ont été témoins de la scène du début. Au début, c'est pour leur faire une blague qu'ils les accompagnent jusqu'à la porte de chez eux, mais le mauvais tour échappe à leur contrôle quand un des jeunes se rend compte du pouvoir que lui et ses camarades ont sur ce couple qu'ils humilient et décide, sans consulter les autres, de violer la femme en présence de son petit ami. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

On appréciera le fait qu'à aucun moment, Taddicken ne se complaît dans la cruauté de ces images. The Most Beautiful Couple est l'antithèse du film malsain cherchant l'impact visuel. Du reste, toutes les scènes de sexe (désiré et non désiré) du film se passe hors-champ, dans les dix premières minutes du film. Le reste est dédié aux conséquences du traumatisme et à la constitution d'un deuxième traumatisme.

C'est après un saut temporel de deux ans que commence le véritable tour de force. Le détonnateur de la seconde tragédie du film est une rencontre fortuite entre Malte et celui qui a violé sa femme (Leonard Kunz) dans la rue. À partir de ce moment-là, le film devient un tableau psychologique du couple face aux circonstances. La réapparition du criminel dans leur vie va devenir un événement plus traumatisant que l'agression elle-même. Le réalisateur du Bonheur d'Emma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
propose cette fois un drame perturbant où il brouille la mince ligne sépare justice et vengeance. Malgré tout, The Most Beautiful Couple n'est pas un film nihiliste : c'est véritable une ode au pouvoir de l'amour comme étant la meilleure arme pour surmonter tous les obstacles de la vie.

The Most Beautiful Couple a été produit par la société allemande ONE TWO Films et la société française Arsam, avec le soutien d'ARTE Deutschland et WDR Westdeutscher Rundfunk. Les ventes internationales du film sont gérées par Beta Cinema.

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.