email print share on facebook share on twitter share on google+

Chiffres clés: l’économie du film

par 

- De nombreux acheteurs pour une production 100% française

Chiffres clés: l’économie du film

Production:
Produit par Philippe Martin et Géraldine Michelot pour Les Films Pelléas, Peindre ou faire l’amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud & Jean-Marie Larrieu
interview : Philippe Martin
fiche film
]
a bénéficié d’un budget de 4,26 millions d’euros, incluant une Avance sur recettes du Centre National de la Cinématographie (CNC) de 420 000 euros, une coproduction de France 2 Cinéma (500 000 euros dont 300 000 de part antenne), un soutien de la Région Rhône-Alpes et des préachats de Canal + et TPS. Production 100% française, le film a également tiré parti du crédit d’impôt mis en place pour relocaliser les tournages dans l’Hexagone.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ventes –distribution:
La société française de ventes internationales Pyramidea profité de la sélection du film des Larrieu en compétition officielle au dernier Festival de Cannes pour séduire de nombreux acheteurs sur la Croisette, en particulier des Européens. Selon le directeur général de Pyramide, Eric Lagesse et la responsable des ventes internationales Pascale Josse, Peindre ou faire l’amour a en effet été acheté pour l’Allemagne par Prokino Filmverleih, pour le Bénélux par Les Films de L'Elysée pour la Suisse par Monopole Pathé, pour l’ex-Yougoslavie par Tuck et pour le Portugal par Atalanta Filmes, des négociations étant en cours pour l’Italie et Espagne. Le film a également été vendu notamment sur l’Australie et la Corée.

Distribué par Pyramide, Peindre ou faire l’amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud & Jean-Marie Larrieu
interview : Philippe Martin
fiche film
]
sort mercredi 24 août en France sur une combinaison de 317 copies. Monopole Pathé le distribue le même jour sur les écrans de Suisse Romande (distribution en suisse allemande le 2 mars 2006)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi