email print share on facebook share on twitter share on google+

VENISE 2005 Horizons

Venise, Texas

par 

Venise, Texas

Très prometteur le volcanique Fausto Paravidino, 28 ans, déjà enfant prodige du théâtre de Gênes, emmené à Venise par le producteur Domenico Procacci avec son premier film Texas [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Fausto Paravidino
interview : Valeria Golino, Valerio Bi…
fiche film
]
(Horizons). Un départ fulminant et un montage à la Tarantino et à la Roger Avary pour Les lois de l'attraction (The Rules of Attraction). Le film, tourné dans la campagne piémontaise profonde, s'articule entre les histoires de divers personnages, d'abord frénétique puis plus réfléchi. Fils de Pavese et de Fenoglio mais véritables amateurs de Ed Norton et de Kurt Cobain, ces jeunes dévoreurs de samedi soirs doivent faire face à la génération qui les a précédée, la société venue du monde de l'agriculture dont l'Italie est actuellement constituée, avec ses anciens partisans, ses petits hommes d'affaires sans scrupules, ses quadragénaires fautivement fragiles.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"C'est une histoire à la Tchekhov avec des dialogues à la Pinter. Le résultat final est un saut continu du tragique au comique, tout en évitant la comédie et le drame", déclare Paravidino à propos de son film écrit avec Carlo Orlando et Iris Fusetti. Quelqu'un a même parlé de Altman ("Quel Altman?", plaisante le réalisateur), mais il faudra attendre les prochains essais.
Le casting nous offre une Valeria Golino toujours plus convaincante et un excellent Valerio Binasco, aux côtés d'acteurs plus jeunes tels que Riccardo Scamarcio. "Une occasion pour décrire un personnage potentiellement antipathique, une femme cruellement honnête, à qui il est difficile de pardonner", déclare Valeria Golino.

D'après le producteur, Procacci, "Le film a coûté deux millions d'euros, un budget plutôt faible" et il a été financé par Medusa. Il sortira dans les salles italiennes le 7 octobre. "Nous aurions voulu recevoir l'aide de l'Etat mais elle nous a été refusée". C'est alors que nous le surprenons en train de polémiquer sur le directeur de la Mostra: "Le film n'a pas été sélectionné en compétition, Marco Mueller estime que le festival ne doit pas découvrir de nouveaux talents. Mais ne pas prendre de risques est parfois risqué".

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.