email print share on facebook share on twitter share on google+

BOX OFFICE Pays-Bas

Les films hollandais font des hits

par 

Le cinéma hollandais semble surfer sur les plus hautes vagues du succès avec la sortie de Het schnitzelparadijs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martin Khoolhoven
interview : Mimoun Oaïssa
fiche film
]
(Schnitzel paradise) du cinéaste d'art et essai Martin Koolhoven (Het Zuiden) qui réalise ici une comédie sur les conflits culturels.
Produit par Lemming Film et distribué par Independent, le film, à sa sortie, cumulait dès le premier week-end d'exploitation 332 000 euros de recettes, avec plus de 50 000 entrées, ce qui représente plus que tout les films précédents de Koolhoven combinés. En ce second week-end d'exploitation, le film le plus vu au Pays-Bas, a été exploité sur 7 écrans supplémentaires (ce qui totalise sa visibilité à 57 écrans), et a enregistré un léger supplément d'entrées à l'inverse des habituelles baisses des seconds week-ends. Après deux semaines d'exploitations, il approche désormais les 800 000 euros de recettes avec plus de 100 000 entrées. Het Schnitzelparadijs recevra donc la mention du Film d'Or pour ce succès incroyablement rapide (mention décernée en Hollande par le Dutch Film Festival et le Dutch Film Fund pour un film ayant cumulé 100 000 visiteurs), et il pourrait peut-être aller jusqu'à la mention Platine, decernée à partir de 400 000 visiteurs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Het Schnitzelparadijs suit les déboires d'un jeune marocain de la seconde génération, Nordip (le nouveau venu Mounir Valentyn), qui travaille dans un restaurant comme plongeur. Dans cette cuisine, microcosme de la société multiculturelle hollandaise, Nordip tente de s'en sortir, et spécialement auprès de la jolie patronne, Agnès, destinée un jour à hériter de ce restaurant. Le film s'inscrit dans la lignée de Shouf Shouf Habibi !, une autre comédie multicurelle, le film hollandais le plus vu l'année passée, avec plus de 2, 3 millions d'euros de recettes.

Le top 20 du box-office hollandais recelait déjà trois autres productions nationales en pleine forme : deux productions destinées aux enfants : Zoop in Afrika (adaptation de la série télévisée du même titre) qui a cumulé après dix semaines d'exploitations près de deux millions d'euros et le second épisode De Kameleon 2 qui cumule 2,2 millions d'euros après 12 semaines sur les écrans. Le dernier étant Guernsey [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, présenté à Cannes cette année, qui a fait plus de 55 000 euros de recettes après ses quatre semaines d'exploitations limitées.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi