email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION Suède

Le ping-pong arctique de Jens Jonsson

par 

Le ping-pong arctique de Jens Jonsson

Le réalisateur de courts métrages Jens Jonsson, qui a déjà reçu de nombreux prix, est en ce moment dans la ville nordique de Gällivare, au-dessus du cercle Arctique, pour le tournage de son très attendu premier long métrage, King of Ping-Pong, produit par la société suédoise Bob Film.

Ce jeune cinéaste de 33 ans, considéré comme une des stars montante du cinéma suédois, a étudié la mise en scène au Dramatiska Institutet de Stockholm, où il a réalisé les courts métrages Reparation (2001) et K-G for Better or for Worse (2002), tous deux médaille d'argent dans le cadre de la compétition Cinéfondation, à Cannes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En 2002, son titre Brother of Mine a remporté un Ours d'argent au Festival de Berlin, et en 2006, le Festival du court métrage de Clermont-Ferrand lui a consacré une rétrospective. Sa série très populaire Good Morning Children, également produite par Bob Film, a été diffusée sur la chaîne publique suédoise SVT en 2005.

Comme beaucoup de ses courts métrages, King of Ping-Pong s'intéresse aux relations humaines et aux liens familiaux. Le scénario, co-écrit par Jonsson avec Hans Gunnarsson (Evil), raconte l'histoire d'un champion de ping-pong obèse obligé de compter sur son populaire petit frère pour le défendre de ceux qui lui cherchent des noises, mais une révélation inattendue menace l'unité de sa famille.

Ce projet au budget d'1,9M €;, qui faisait partie des 12 finalistes pour le Prix Sundance/NHK International Filmmmakers 2007, est produit par Janne Blomgren pour Bob Film, en coproduction avec la société danoise Nordisk Film. Parmi les co-financeurs, on trouve en outre Filmpool Nord, SVT, l'Institut suédois pour le cinéma, le fond Nordic Film & TV et Eurimages.

L'équipe du film espère qu'il sera prêt pour Cannes 2008. Sa sortie nationale est prévue pour septembre 2008.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.