email print share on facebook share on twitter share on google+

FESTIVAL France / Allemagne

Valley of Flowers gagnant du IFFLA

par 

La coproduction européenne Valley of Flowers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Pan Nalin, a remporté le Grand prix du jury du meilleur film à la cinquième édition du Festival du film indien de Los Angeles (IFFLA en anglais) qui s’est achevée il y a quelques jours. Le jury, en annonçant la victoire de ce film, a cité sa largeur de vue et la pensée originale dont il témoigne. Vanaja de Rajnesh Domalpalli, meilleur premier film à la dernière Berlinale, a obtenu une mention spéciale.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Valley of Flowers a été financé par une belle série de sociétés européennes, dont Pandora Filmproduktion et France 2 Cinéma, avec la participation d’Eurimages et du Programme MEDIA de l’Union européenne.

Nalin, réalisateur d’origine indienne résidant à Paris, est plus connu pour son premier film, Samsara (2001), qui a obtenu un beau succès. Son documentaire, Ayurveda: Art of Being, est resté plus de deux ans à l’affiche dans les salles parisiennes.

L’épique Valley of Flowers, réalisé pour un budget estimé à seulement 4,4M €, semble, par ses images et par les émotions qu’il suscite, avoir coûté cinq fois plus. Le film, tourné dans l’Himalaya à 6000 mètres du niveau de la mer et à Tokyo, est une histoire d’amour pénétrante et poétique qui parcourt deux siècles.

Nalin explique : “J’aime faire de grandes épopées, des films qui font rêver. Ce parcours là s’est trouvé commencer dans l’Himalaya – les montagnes nous rappellent comme nous sommes petits face à Mère Nature. Je choisis toujours les lieux où je tourne comme je choisis mes acteurs. Les lieux jouent un rôle crucial dans l’histoire, au même titre que les personnages”.

Ce film tourné en hindi et en japonais est interprété par l’acteur indien-britannique Milind Soman ; l’actrice française Mylene Jampanoi y tient le premier rôle féminin.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.