email print share on facebook share on twitter share on google+

Jerichow

par 

- Le cinéaste allemand Christian Petzold poursuit son exploration d’une société corrompue et consolide sa réputation d'auteur nord-européen parmi les meilleurs du moment

Jerichow

Le réalisateur d'outre-Rhin Christian Petzold continue d'explorer comment on chemine dans une société corrompue dans le titre présenté en compétition à la Mostra de Venise 2008, Jerichow [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Christian Petzold
fiche film
]
, un film très bien mené qui consolide sa réputation d'auteur nord-européen parmi les meilleurs du moment.

Ce titre, prolongement naturel de l'oeuvre de Petzold, le réunit de nouveau avec Nina Hoss et Benno Fürmann, déjà à l'affiche de Wolfsburg en 2003. Comme ce précédent film, Jerichow porte le nom de la ville est-allemande où se déroule la plus grande partie du récit.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Aucun des films réalisés par Petzold jusqu'à présent n'avait à ce point eu pour notion centrale l'argent. Dans Jerichow, un ancien soldat nommé Thomas (Fürmann) et la sexy Laura (Hoss), épouse d'Ali (Hilmi Sözer), le nouveau patron de Thomas, ont tous deux des dettes considérables. Quand ils se rencontrent par le biais d'Ali, une passion ravageuse naît entre eux, mais ils ont besoin du "self-made man" turc pour tenir leurs créanciers à distance.

Le récit se déploie au rythme d'une tragédie grecque, secondé par une photographie magnifique, le plus souvent ensoleillée et en grand angle. Les trois personnages gardent leurs secrets jusqu'à une scène finale explosive digne du talent de Petzold. En chemin, ils s'efforcent de vivre une vie honnête, et comme ces personnages ne sont pas des allégories représentant spécifiquement l'Est ou l'Ouest ou un système économique défini, leurs crises personnelles n'en sont que plus captivantes.

Produit par Schramm Film Koerner & Weber, Jerichow a été coproduit par Bayerischer Rundfunk et Arte et a bénéficié du soutien soutien du BKM, du DFFF, du FFA et du Medienboard Berlin-Brandebourg. Les ventes internationales sont assurées par The Match Factory. Piffl Medien pilote la distribution dans les salles allemandes.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.