email print share on facebook share on twitter share on google+

INSTITUTIONS Allemagne

Le Ministre de la Culture résigne

par 

Le Ministre de la Culture allemand Julian Nida-Ruemelin a annoncé son désir de retourner à sa carrière académique.
L’Allemagne a crée le Ministère de la Culture en 1998 seulement, puisque sous la Loi ordinaire allemande la Culture était juridiction des régions (Länder).
Le successeur de Nida-Ruemelin sera choisi lors des rencontres de routine prévues par la nouvelle coalition, née des dernières élections et qui regroupe socialistes et écologistes.
A l’occasion d’une conférence de presse, Nida-Ruemelin a affirmé ne pas se sentir un vrai politicien, et avoir toujours eu l’intention de retourner à sa carrière acadèmique à la fin de son mandat. Il a rappelé les importantes réformes qui ont été réalisées sous son mandat et qui ont conduit au développement des échanges culturels internationaux grâce aussi à une différente taxation des artistes étrangers en Allemagne ; les changements de la loi sur les droits d'auteurs et la modalité de création et de financements des Fondations.
Sous son Ministère, Nida-Ruemelin a rassuré les Länder (Etats fédéraux) en montrant qu'il n’existait aucun danger de centralisation des affaires culturelles et a aussi institué une fondation fédérale de la culture et un programme appelé “Kulturaufbau Ost”.
Parmi les priorités de son successeur, comme l’a rappelé le ministre sortant, il y aura aussi celle de promouvoir, financer et créer un nouveau système des médias. Actuellement le Ministre de la culture allemand dispose d’un budget annuel d’environ 950 millions d’euros.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.