L'autre côté de l'espoir (2017)
Félicité (2017)
Orpheline (2016)
La Colère d'un homme patient (2016)
Waldstille (2016)
On the Other Side (2016)
Paris La Blanche (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Shooting Stars 2016

Chaque année, l’EFP réunit un prestigieux jury de professionnels de l’industrie du cinéma pour élire les nouvelles Shooting Stars, dix jeunes acteurs et actrices dont le talent et le potentiel affichés à l’écran en font les interprètes les plus prometteurs de toute l’Europe. Chacun de ces talents a accordé un entretien à Cineuropa lors de la Berlinale.

(Interviews en anglais)

MARTHA CANGA ANTONIO (Belgique)

Martha da Rosa Canga Antonio a été choisie parmi 450 jeunes filles venues auditionner pour le rôle de Mavela, 15 ans, héroïne du second long-métrage d’Adil El Arbi et Bilall Fallah, Black. Lors de l’avant-première du film à Toronto, Indiewire l’a désignée comme "l’un des neufs nouveaux talents à surveiller" pour son interprétation d’une adolescente tombant follement amoureuse d’un garçon appartenant à un gang ennemi dans un film qui revisite le Roméo and Juliette de Shakespeare.

ATLI ÓSKAR FJALARSSON (Islande)

Dès l’âge de 12 ans, Atli Óskar Fjalarsson a commencé à faire quelques doublages de dessins animés et de films pendant les vacances, ce qui l’a ensuite mené deux ans plus tard à un rôle dans 2 Birds, le court métrage primé de Rúnar Rúnarsson. Il a ensuite tourné dans son premier long métrage, Jitters de Baldvin Z, avant de poursuivre avec des apparitions dans d’autres films, émissions de télévision et courts métrages. Atli – qui étudie désormais les arts dramatiques à Los Angeles – a retrouvé Rúnarsson en interprétant un adolescent anxieux nommé Ari dans Sparrows, deuxième long métrage du réalisateur projeté en avant-première à Toronto en septembre dernier.

JELLA HAASE (Allemagne)

Jella Haase a fait ses débuts sur grand écran avec les rôles principaux des films Lollipop Monster et Guerrière, qui lui ont tous deux permis de remporter un Prix du film bavarois dans la catégorie meilleur espoir féminin en 2012. Elle s’est ensuite fait connaître de millions de cinéphiles en interprétant Chantal, lycéenne rebelle des films Un prof pas comme les autres de Bora Dagtekin, pour lesquels elle a été nominée dans la catégorie meilleur second rôle féminin aux Prix du film allemand en 2014. Jella était récemment à l’affiche du film 4Kings de Theresa von Eltz et vient de rejoindre la troupe du long métrage suédois Young Sophie Bell ainsi que celle de la série télévisée internationale The Team.

LOU DE LAÂGE (France)

Deux fois nominée aux César dans la catégorie meilleur espoir féminin pour ses performances dans Jappeloup de Christian Duguay et Respire de Mélanie LaurentLou de Laâge a donné la réplique à Juliette Binoche dans L’Attente, premier film réalisé par Piero Messina, ancien assistant de Paolo Sorrentino, projeté en avant-première l’année dernière en compétition à la Mostra de Venise. Elle a également été choisie pour interpréter le premier rôle dans la coproduction franco-polonaise Les Innocentes d’Anne Fontaine, film dans lequel elle interprète une jeune docteur de la Croix-Rouge. Les Innocentes a été projeté en avant-première au Festival du film de Sundance en janvier 2016.

TIHANA LAZOVIC (Croatie)

Diplômée de l’Académie d’art dramatique de Zagreb, Tihana Lazovic a remporté le Prix Golden Arena de la meilleure actrice au Festival du film de Pula en 2015, ainsi que le prix de la meilleure actrice au Festival du film de Cottbus, pour son rôle dans les trois histoires du film Soleil de plomb de Dalibor Matanic. Après avoir fait ses débuts à l’écran dans la comédie à succès Bonté Divine de Vinko Brešan, elle a interprété le rôle principal dans Hush de Lukas Nola, performance saluée par la critique qui lui a valu le prix du meilleur premier rôle à Pula. Outre sa carrière au cinéma, Tihana joue aussi au théâtre et elle est la chanteuse principale du groupe de jazz One, Two, Trio and Tihana Lazovic.

KACEY MOTTET KLEIN (Suisse)

Kacey Mottet Klein a fait ses débuts d’acteur à dix ans dans le film Home d’Ursula Meier, grâce auquel il a été élu meilleur espoir du cinéma aux Prix du cinéma suisse. S’en est suivie une nouvelle distinction helvète, cette fois dans la catégorie meilleur acteur, ainsi qu’une nomination aux César pour son rôle principal dans L’Enfant d’en haut de Meier. Il s’est davantage fait connaître du public français en interprétant le jeune Serge Gainsbourg dans le film Gainsbourg. À 16 ans, Kacey a décidé de se concentrer sur sa carrière d’acteur et a depuis interprété des rôles principaux dans des films de Guillaume SenezChristine Carrière et André Téchiné.

DAPHNÉ PATAKIA (Grèce)

Daphné Patakia a obtenu son diplôme du Théâtre national grec en 2013 avant de jouer dans plusieurs grandes pièces dans son pays. Elle est connue pour son rôle dans le film Interruption de Yorgos Zois, projeté en avant-première dans la section Horizons de l’édition 2015 de la Mostra de Venise. Suite à ses débuts à l’écran, elle a obtenu le rôle principal de membre d’un gang dans le nouveau film de Constantine Giannaris, Spring Awakening (actuellement en postproduction), ainsi qu’un rôle secondaire de prostituée dans le prochain long métrage d’Alexandros Voulgaris, Nima. Daphné vit et travaille actuellement à Paris.

SARA SERRAIOCCO (Italie)

Sara Serraiocco est née à Pescara, où elle s’est consacrée à sa passion pour la danse et le cinéma depuis son plus jeune âge. Elle a ensuite déménagé à Rome, où elle a suivi des cours au prestigieux Centre expérimental du cinéma après avoir terminé l’école. Une apparition dans un épisode de la série télévisée italienne Les Spécialistes : Investigation scientifique lui a permis de décrocher le rôle principal dans le film Salvo, sorti en 2013 et applaudi par la critique. Son interprétation de Rita, une jeune fille aveugle, lui a valu plusieurs prix prestigieux en Italie, dont le Globe d'or de la meilleure actrice attribué par la presse étrangère et le Nastro d’Argento de jeune actrice de l’année. En 2014, elle a été choisie par la réalisatrice Liliana Cavani pour jouer le rôle de Claire d'Assise dans la minisérie Francesco. Elle a enfin obtenu les rôles principaux dans deux films en 2015 : Accabadora, réalisé par Enrico Pau, et La ragazza del mondo, de Marco Danieli.

REINOUT SCHOLTEN VAN ASCHAT (Pays-Bas)

Diplômé de l’École d’art dramatique de Maastricht, Reinout Scholten van Aschat a reçu le Veau d’or du meilleur acteur néerlandais en 2011 pour son rôle principal dans The Heineken Kidnapping de Maarten Treurniet. Il est ensuite apparu, entre autres, dans Borgman d’Alex van Warmerdam, dans le film biographique pour la télévision Johan - Soccer Messiah et dans Beyond Sleep de Boudewijn Koole. En plus de sa carrière au cinéma, il est membre de la troupe permanente du Théâtre national des Pays-Bas et fait partie des fondateurs du collectif de théâtre Lars Doberman.

MARÍA VALVERDE (Espagne)

María Valverde a remporté le Prix Goya du meilleur espoir féminin en Espagne pour ses débuts à l’écran dans le rôle principal du film Sortie de route de Manuel Martin Cuenca, sorti en 2002, avant de travailler sur de nombreux films aussi bien en Espagne qu’à l’étranger. Le premier film en anglais dans lequel María a tourné est Cracks de Jordan Scott, sorti en 2008. En 2014 elle a également joué la femme de Moïse dans le film Exodus de Ridley Scott et elle a décroché en 2015 l’un des rôles principaux dans Ali and Nino d’Asif Kapadia, une adaptation du roman à succès de Kurban Said dont l’histoire prend place en Azerbaïdjan.

Bridging the Dragon

Follow us on

facebook twitter rss

Newsletter