L’Economie du couple (2016)
Belle Dormant (2016)
Miséricorde (2016)
La Communauté (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

"Notre film est un road movie qui essaie de s'éloigner des grands classiques"

email print share on facebook share on twitter share on google+

Aaron Katz • Réalisateur

par 

- Cineuropa a rencontré Aaron Katz à l'occasion du Festival de Londres, où il présentait Land Ho ! un film américano-islandais co-signé avec Matha Stephens

Aaron Katz  • Réalisateur

Jusqu'à Land Ho! [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Aaron Katz
fiche film
]
, les Américains Aaron Katz et Martha Stephens avaient fait carrière séparément. Cette coproduction américano-islandaise, au programme du Festival de Londres, a représenté une première pour eux, car aucun des deux n'avaient jamais partagé la chaise du réalisateur, ou travaillé sur une production européenne. Ils ne s'étaient jamais non plus essayé á la comédie avant. Ce film qu'ils ont fait à quatre mains raconte l'histoire de deux amis á la retraite (Earl Lynn Nelson et Paul Eenhoorn) qui décident soudain de parcourir l'Islande. David Gordon Green, un grand nom du cinéma indépendant américain, a participé à la production. Cineuropa a rencontre Aaron Katz à Londres.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cineuropa : Comment deux réalisateurs aussi différents que vous et Stephens en sont-ils venus à mener un projet ensemble ?
Aaron Katz : Je sais que ca peut paraître étrange, mais en réalité ca ne l'est pas. Martha m'a un jour appelé pour me proposer de partir dans un endroit bien exotique, comme l'Islande, et d'emmener avec nous l'acteur Earl Lynn Nelson, que j'adore et qui a beaucoup collaboré avec elle. Il n'en a pas fallu beaucoup plus pour me convaincre ! Le fait de se partager le travail l'a allégé pour chacun de nous et nous a permis d'essayer des choses inédites auxquelles nous n'aurions sans doute jamais pensé en temps normal, de faire un film différent de ce que nous faisons d'habitude..

Depuis quelques années, l'Islande est un lieu de plus en plus prisé pour les tournages (c'est notamment là qu'est tournée la série Games of Thrones). Qu'avez-vous pensé de votre expérience sur place ?
Dans les films ou les séries télévisées, l'Islande apparaît généralement comme un autre pays ou une autre planète, voire même un autre monde, comme dans Games of Thrones, mais notre film montre l'Islande comme elle est, du moins du point de vue de deux Anglo-Saxons (comme Martha et moi en fait). 

Certains dialogues entre les deux personnages principaux semblent vraiment spontanés. S'agirait-il d'improvisation ?
En effet, certaines situations n'étaient pas dans le scénario, et donc ce sont les acteurs qui ont inventé les dialogues. Nous avons écrit le film en pensant particulièrement à ces deux comédiens et pendant le tournage, ils se sont vraiment mis dans la peau de leurs personnages.C'est pour cela que les dialogues sont très naturels. Et puis quand on tourne une scène à côté d'un geyser, on ne peut qu'improviser, et espérer que les choses se passeront comme prévu. 

C'est un road movie plutôt atypique que vous proposez là.
Bien que nous ayons respecté les conventions du genre, nous voulions aussi éviter de tomber dans le grand classique. Le fait que les personnages sont un peu plus vieux que d'habitude nous a bien aidé, mais le secret était de construire des personnages complexes. Ce qui nous a bien aidé aussi, ce sont les touches humoristiques que nous avons ajoutées – parfois, les deux hommes donnent l'impression de sortir tout droit d'une comédie d'Adam Sandler.

David Gordon Green a participé à la production. Son film Prince Avalanche, inspiré d'une comédie islandaise, a d'ailleurs des points communs avec Land Ho !.
Martha et lui ont fait leurs études dans la même université, ce qui a dû générer en lui un instinct de protection. Bien que sa carrière soit bien plus avancée que les nôtres, il n'a pas hésité à nous épauler, que ce soit pour poser les fondations du projet ou pour nous aider à nous acclimater aux conditions de tournage en Islande

(Traduit de l'espagnol)

Lire aussi

Newsletter

courgette oscar shortlist

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250