Une vie (2016)
Out (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Glory (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

Une vision positive de l’avenir

email print share on facebook share on twitter share on google+

Katja von Garnier • Réalisatrice

par 

- German Films a rencontré Katja von Garnier pour parler de sa carrière, de la série des Whisper et de son parcours en général

Katja von Garnier  • Réalisatrice

Katja von Garnier, ‘’tout juste rentrée de Londres et très heureuse d’avoir de nombreux projets très excitants à concrétiser”, peut à présent se considérer réalisatrice internationale ! Après avoir vécu et travaillé dix ans aux États-Unis, elle est retournée en Allemagne, où elle est devenue une valeur sûre du paysage cinématographique local avec la saga des Whisper [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
et “compte à présent réaliser de nouveaux films en anglais et en allemand”.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Malgré le dicton qui veut qu’on évite absolument de travailler avec des enfants ou des animaux, Von Garnier a fait les deux, à la fois et à deux reprises, et en toute connaissance de cause ! Whisper, la saga de films sur l’amitié d’une petite fille et d’un cheval, a foncé au galop vers le sommet du box-office allemand et remporté, entre autres, le prix du meilleur film allemand pour la jeunesse, tandis que Von Garnier a raflé le Prix de Bavière de la meilleure réalisation. “Travailler sur de tels projets était mon rêve”, révèle von Garnier. ‘’Petite, dit-elle, j’adorais déjà les chevaux ! À présent, j’en ai deux. J’ai donc insufflé à ce projet toute l’expérience et l’envie accumulées au fil de temps (et ça continue), en particulier par rapport à la relation entre le cheval et l’être humain, que j’ai développée de façon très personnelle.”

Comme dans la plupart des films-suites, le second volet de Whisper est “de plus grande ampleur, avec des scènes plus impressionnantes, comme celle de l’avion ou celle où le cheval arrive en ville. Il y a aussi une performance de dressage sans bride, une harde de chevaux lâchés au galop, deux chevaux qui jouent ensemble dans la forêt et beaucoup d’autres choses”. Faire en sorte que Lassie s’assoie, se retourne et fasse le mort ne devait pas être gagné d’avance, mais ‘’tout a été minutieusement préparé, explique Von Garnier. Nous avons commencé par nous réunir et par nous demander ce qui ‘rendrait bien dans le film’. Les scénaristes Lea Schmidbauer et Kristina Magdalena Hehn ont ensuite dû mettre en forme ces éléments pour les adapter au cinéma, ce qui nécessite beaucoup de talent, et puis nous avons tourné, et tout s’est passé à merveille !”. la réalisatrice tient tout de même à remercier chaleureusement SamFilm et ses producteurs, Ewa Karlström et Andreas Ulmke-Smeaton.

Les Whisper ont constitué pour Von Garnier sa “première tentative de réaliser un véritable film ‘pour la jeunesse’’’. ‘’En Allemagne, précise-t-elle, les films qui plaisent aux jeunes sont généralement des adaptations d’œuvres préexistantes, alors que nous sommes partis de scénarios originaux – mais les livres dérivés des films ont également rencontré beaucoup de succès. C’est incroyable d’avoir créé une telle enseigne de cette façon !”

Quant à savoir si la réalisatrice voudrait aller plus loin, ‘’J’adorerais, répond-elle. D’ailleurs, je suis en train de réfléchir aux prochaines étapes”. “Quand je réalise un film, explique-t-elle, mon champ de vision se resserre, comme si j’étais dans un tunnel. Les nouvelles idées qui arrivent sont donc mises de côté, et je reviens vers elles lorsque le film est terminé."

Après Bandits, un de ses films précédents, Von Garnier pense qu’elle fera “certainement un autre film musical”, car elle souhaite “se pencher de nouveau sur la psychologie humaine’’. ‘’Je ne peux pas m’empêcher de faire des films qui parlent de la faculté qu’ont les individus à amorcer des changements, comme c’était le cas de Iron Jawed Angels, sur ces jeunes femmes radicales qui luttent pour le droit de vote des femmes. Je suis convaincue que le cinéma peut avoir un impact très fort”, poursuit-elle. 

La méthode de travail de von Garnier en fait avant tout une directrice d’acteurs : “J’adore développer mes films pour des acteurs précis, explique-t-elle. Bandits a été créé spécialement pour ses acteurs, en tant que personnes et en tant qu’amis. Si un scénario me touche, je me demande ce que je peux y apporter, quelle est ma vision des choses, c’est-à-dire que tout commence par une sensation et la question suivante : qu’est-ce que je veux faire ressentir avec ce film ? Je cherche ensuite la musique et les images qui vont me permettre d’arriver à cela, tout en travaillant avec les scénaristes pour créer des scènes qui correspondent à ces émotions”.

Pour Whisper 2 [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
, il était fondamental que “les scènes et les prises de vue, en particulier dans la ville, soient complètement préparées en amont, souligne Von Garnier, car les chevaux ne se plient pas toujours aux instructions. Leurs entraîneurs ont besoin de savoir exactement ce qui est prévu, car un cheval ne demande jamais ‘Quelle est ma motivation dans cette scène ?’ !”.

Cela vaut aussi pour les enfants : “Il faut également savoir très exactement ce que l’on va tourner quant on travaille avec des enfants. Il faut se montrer inventif et créer en permanence, mais aussi trouver un moyen de tourner des scènes même quand l’acteur n’est pas là. Cela implique un gros travail de montage préalable dans mon esprit. Je réfléchis à ce qui manque, puis je le crée au montage. J’adore les histoires qui ne sont pas racontées de façon linéaire, notamment celles qui alternent entre deux niveaux de narration”.

Von Garnier puise son inspiration dans les travaux de cinéastes comme Nicolas Roeg et Milos Forman (“Hair est un de mes films préférés”), ce qui se ressent dans la place qu’elle donne à la musique : “La musique est une source d’inspiration importante pour moi ; elle me permet de fixer des images sur des situations. Ça a été formidable de travailler avec Annette Fox sur Whisper : elle a tout compris ! Elle a fait avec la musique ce que nous avons fait avec le film, tout en y ajoutant une dimension inédite”.

(Traduit de l'anglais)

Newsletter

DPC
WBImages Locarno
Swiss Locarno

Follow us on

facebook twitter rss