Razzia (2017)
L'Usine de rien (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Thelma (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

email print share on facebook share on twitter share on google+

Controcorrente - L'anima gemella

par 

- Le sud en scène. Passionnel, solaire et chaud mais aussi agressif, froid et vulgaire. C'est le nouveau film intense de Sergio Rubini

Controcorrente - L'anima gemella

Le réalisateur italien raconte plusieurs sud dans son L’anima gemella. Depuis celui lacéré par la modernité industrielle qui a homologué et blessé le paysage humain au sud archaïque, des mets anciens, des maisons modestes, des rites et des croyances magiques. Et encore le sud qui s’arrange de Angelantonio, le barbier un peu escroc et éternellement fils de sa mère. «Je vis confusément le rapport avec ma région natale (les Pouilles) je suis parti à dix-huit ans et arrivé à Rome, à l’Académie d’Art Dramatique j’ai du oublier le dialecte, mes origines – explique le réalisateur. Puis une lente marche de rapprochement qui a culminé avec mon film précédent Tutto l’amore che c’è, tourné sur la terrasse de chez ma mère. Certes je ne retournerai pas vivre dans les Pouilles parce que cela me blesserait, mais c’est une partie de ma vie ».
Rubini raconte ce Sud de façon exagérée, presque altérée jusqu’à confondre la réalité. «C’est un film voyou, marin, très méridional avec des personnages animés d’une passion venteuse, c’est pourquoi j’ai pensé que la mer était le décor idéal. Ça n’a pas été facile d’écrire cette histoire surréelle et compliquée. J’ai eu des moments de peur et souffrance, peur de mal faire parce que j’avais l’impression que l’histoire ne tenait pas debout et j’ai à chaque fois eu besoin de reconstruire la narration ».
Et Teresa, Maddalena et Tonino naviguent dans ce sud tourbillonnant, jeunes gens aux prises avec leurs passions amoureuses, leurs choix de vie et les règles familiales immuables dans le temps. Teresa (interprétée par Valentina Cervi) se sent inadaptée, elle est possessive, son physique est violent. A sa jalousie s’oppose la belle et timide Maddalena interpété par la fille de Michele Placido, Violante Placido. A travers un parcours tortueux les deux personnages arriveront à comprendre qui elles sont.

Jihlava
San Sebastián Full
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss