Son of Sofia (2017)
The Square (2017)
Le Redoutable (2017)
A Ciambra (2017)
Ava (2017)
Western (2017)
Les Fantômes d'Ismaël (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Hongrie

email print share on facebook share on twitter share on google+

My Wife, My Woman, My Girl : quatre femmes et l’amour

par 

- Après les hommes dans Intimate Headshot qui l’avait révélé en 2009, Peter Szajki se penche sur les sentiments au féminin

My Wife, My Woman, My Girl : quatre femmes et l’amour

Remarqué avec son premier long métrage Intimate Headshot, sacré meilleur premier film au Hungarian Film Week 2009, Peter Szajki (photo) peaufine actuellement la post-production de son second opus cinématographique, My Wife, My Woman, My Girl (Nejem, nőm, csajom), qui sortira en décembre dans les salles hongroises. Au casting figurent entre autres Judit Schell (Just Sex and Nothing Else [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Ági Gubik, Kátya Tompos, Rozi Lovas, Péter Rudolf, András Stohl, Patricia Kovács, Zoltán Schmied et Béla Mészáros.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par le cinéaste et Adél Vörös, le scénario traite de quatre relations amoureuses à travers les yeux de quatre femmes, une intrigue en miroir par rapport à Intimate Headshot qui retraçait quatre mésaventures sentimentales à travers quatre homes.

Produit par Monika Mécs et Ági Pataki pour M&M Film et par Gábor Kovács et Ernő Mesterházy pour Partnerfilms, My Wife, My Woman, My Girl bénéfice de la présence à la direction de la photographie du talentueux Péter Szatmári (Womb [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Liza the Fox Fairy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Karoly Ujj Mészáros
fiche film
]
).

Le film de Peter Szajki arrivera à point nommé pour une production hongroise encore distribuée au compte-gouttes en salles en raison d’un manque flagrant de films. La relance des financements publics opérée au premier semestre 2012 (après le trou noir des années précédentes) est en effet encore trop récente pour se concrétiser en un nombre suffisant de longs métrages nationaux prêts à affronter le public. Récemment, seul Aglaja de Krisztina Deak est sorti en salles (Ristretto Distribution le 11 octobre) et la production américaine écrase le box-office malgré la bonne performance du film d’animation Sammy 2 du Belge Ben Stassen. Néanmoins un vent européen souffle en ce moment puisque le 11 octobre ont été lancées le blockbuster français Taken 2, A Royal Affair [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Mikkel Boe Følsgaard
interview : Nikolaj Arcel
fiche film
]
du Danois Nikolaj Arcel et Kuma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Umut Dağ
fiche film
]
de l’Autrichien Umut Dag. Sont sortis hier Astérix et Obélix: au service de sa Majesté [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Français Laurent Tirard (coproduit par la Hongrie), Everybody in Our Family [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Radu Jude
fiche film
]
du Roumain Radu Jude, The Angels’ Share [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ken Loach
fiche film
]
de l’Anglais Ken Loach et Love is All You Need [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de la Danoise Susanne Bier. Enfin, le 25 octobre sera distribué Les saveurs du palais [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Français Christian Vincent.

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Italian Pavilion Cannes