La Colère d'un homme patient (2016)
Paris La Blanche (2016)
Félicité (2017)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
El bar (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SORTIES République tchèque

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les prochaines sorties tchèques

par 

- 2014 va commencer sur les chapeaux de roues pour le cinéma tchèque. Beaucoup de suites de films-saga vont également arriver à l'affiche

Les prochaines sorties tchèques
The Tender Waves de Jiří Vejdělek

Les distributeurs tchèques ont d'ores et déjà dévoilé leurs programmes pour le début de la nouvelle année. Le premier titre national à arriver à l'affiche sera The Tender Waves de Jiří Vejdělek, un réalisateur populaire dans son pays. Son nouveau film combine des ingrédients gagnants : comédie romantique et nostalgie. Le héros, Vojta, un garçon timide, est déchiré entre un père irascible qui veut qu'il fasse de la natation au niveau professionnel et une mère qui le voit comme un vrai talent du piano. Cependant, la seule chose qui intéresse Vojta, c'est sa charmante camarade Ela, qui pratique quant à elle la natation synchronisée. Il faut donc qu'il passe à l'action avant qu'elle ne disparaisse derrière un mur de fer. The Tender Waves s'inscrit dans la lignée des films tchèques qui reviennent sur un passé pas tout à fait lointain, sur "des temps où la vie semblait n'offrir aucun espoir, mais où s'exprimaient beaucoup de rêves et de joies humaines". Ce film, produit par Infinity Prague, arrive sur les écrans le 7 janvier, distribué par Falcon..

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

À la mi-janvier, le 16, Film Distribution Artcam lance le documentaire The Return of Agnieszka H. de Krystyna Krauze et Jacek Petrycki, qui évoque la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland. L'année 2013, Holland a réalisé Burning Bush [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(qui pourrait bien devenir le meilleur film de l'année 2013), sur un citoyen qui s'est fait martyr pour protester contre l'occupation de la Tchécoslovaquie par les Soviétiques, en 1969. Le travail de Holland sur Burning Bush fait partie du documentaire, qui présente aussi des fragments de la vie de la réalisatrice, des moments importants qui ont influencé sa carrière. Le film de Krauze et Petrycki est aussi "une réflexion sur les décisions importantes qu'on prend sous l'oppression, sur l'honnêteté humaine et sur la relation d'Agnieszka Holland avec la culture tchèque, et ce pas seulement pendant les années 1960". The Return of Agnieszka H.  a été produit par MAUR film.

Le 23 janvier sort la suite du film The Can, Uni, réalisé et produit par Tomáš Vorel. De nouveau, on suit deux amis passionnés de graffiti tandis que l'un essaie d'entrer à l'Académie des arts, de l'architecture et du design et que l'autre sèche les cours et vit d'expédients, et de la haute position de son père. L'esthétique d'Uni poursuit le travail commencé dans The Can. Uni a été produit par Bio Illusion en coproduction avec Vorelfilm.

Ce film n'est pas la seule suite de saga qui attend le public tchèque en 2014. Après 27 ans, Bony a klid va faire son retour. Au début du mois de février, le 6, les cinémas proposeront aussi la suite du film culte The Inheritance or Fuckoffguysgoodday de Vera Chytilova (1992) : Dedictví aneb Kurvaseneríká, où le populaire metteur en scène Robert Sedlacektrace un portrait tout aussi hilarant d'un alcoolique du vlllage qui devient millionnaire. Ce héros, interprété par Bohumil Stejskal (Bolek Polivka, également scénariste du film), n'a pas touché une goutte d'alcool depuis sept ans mais quand il enterre Irenka, il se sent le besoin de noyer son chagrin. Son délire alcoolique entraîne toute une série d'aventures et d'escapades qui finissent par l'amener en désintoxication. Sedlacek lui-même qualifie le film de comédie amère. Ce titre a été produit par Space Films.

(Traduit de l'anglais)

CASI HECHO Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring