Indivisibili (2016)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
Verónica (2017)
Scary Mother (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FILMS Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

L’Expérience Blocher : un voyage risqué en territoire ennemi

par 

- Le dernier film de Jean-Stéphane Bron est un objet à manipuler avec précaution, car il est aussi coupant et piquant qu'il est fascinant

L’Expérience Blocher : un voyage risqué en territoire ennemi

L’Expérience Blocher [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
, dont l'avant-première a eu lieu au dernier Festival de Locarno, est un de ces films qui échaudent, et sont inévitablement attendus avec une certaine méfiance.

Tracer le portrait de Cristoph Blocher, un des hommes les plus puissants de ce pays petit et mystérieux qu'est la Suisse, n'est clairement pas chose facile, tant s'en faut ! Si son image publique de leader populiste de l'UDC (Union démocratique du centre), un des partis politiques principaux en Suisse, est bien connue, Blocher l'homme reste un mystère. Si ses loghorrées radicales se font entendre partout dans le pays depuis des années, banalisant du même coup dangereusement ses objectifs politiques, l'homme continue d'échapper aux regards, caché entre les murs de sa luxueuse villa zurichoise. Comment se rapprocher du citoyen Blocher sans qu'il s'en aperçoive et puisse retourner contre l'observateur son arme préférée : la parole, cet instrument qui trouble, et qui rassure et inquiète à la fois ? Pour y parvenir, Jean-Stephane Bron a bien étudié son adversaire jusqu'à parfaitement connaître toutes ses tactiques. Ainsi, au lieu de l'affronter à armes égales, dans une sorte de débat qui n'aurait pas manqué d'être de nouveau dominé par le talent oratoire de Blocher, il a décidé de le prendre par surprise. L’arme secrète de Bron ne pouvant être la parole, il a choisi la force des images pour sonder le mystère de cet homme aux mille ressources, à la fois politicien, entrepreneur (un des plus riches de Suisse), et certainement acteur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le réalisateur romand n'est pas un néophyte. Avant ce film, il avait déjà à son actif deux autres documentaires, Le Génie helvétique et Cleveland Versus Wall Street (présenté à Cannes en 2010 et primé aux Journées de Soletta), de sorte qu'il était prévenu contre certains écueils du genre – le plus sournois étant l'ajout d'une voix off, cette amie/ennemie qui ajoute aux images l'empreinte du réalisateur mais risque également, quand elle est mal dosée, de dévoyer et étouffer le sens qu'elles véhiculent telles quelles. Dans son nouveau travail, Bron a retiré à son sujet tout l'attirail verbal qui le caractérise pour le recouvrir par son propre discours, un discours à l'opposé de la mystification qui s'avère subtil, bien dosé et parfois étonnant. Bien que la voix off de Bron (qui dévoile les petits mystères et stratagèmes du film mais aussi les souvenirs et les rêves de Blocher) soit assez importante pour constituer un personnage à part entière, ce sont vraiment les images qui dominent et fournissent la clef de lecture qui permet d'accéder (qu'on le veuille ou non) à l'intimité de l'homme politique. Les nombreux moments où Bron filme son adversaire en voiture, tandis qu'il téléphone et relit ses discours, en disent certainement bien plus long sur Blocher que ce dernier ne le souhaiterait.

La bataille ne trouve pas de vainqueur clair, ni d'un côté, ni de l'autre, car Blocher est dangereusement intelligent et, même quand Bron donne l'impression de capturer un moment d'insécurité qui l'humanise, on ne peut jamais être certain que son comportement est vraiment sincère. Dans l'animal politique, c'est un acteur qui sommeille, un grand acteur. Cependant, conscient du risque qu'il y avait à enquêter sur la part d'ombre d'un personnage rusé et hermétique, au lieu de proposer une analyse qui n'aurait pu qu'être incomplète, le réalisateur préfère faire participer le spectateur à son expérience : celle d'un homme qui se trouve devant une idéologie qu'il abhorre, celle d'un cinéaste devant un acteur qui n'en fait qu'à sa tête.

Les ventes internationales de L'Expérience Blocher sont assurées par Les Films du Losange.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Midpoint TV/Feature
DPC
Sarajevo Report
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss