Les Gardiennes (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
La Belle et la meute (2017)
L'Insulte (2017)
Makala (2017)
Winter Brothers (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2014 Marché/Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

De l’air frais dans la programmation italienne

par 

- CANNES 2014 : Aux offres de Chiesa Enterprises, RAI Trade et Intramovies s’ajoutent celles de Coccinelle Film Placement et Ellipsis : entre auteurs hispano-américains, Europe de l’Est et débutants italiens

De l’air frais dans la programmation italienne
Indebito de Andrea Segre

Il y a du nouveau cette année dans la présence des italiens au Marché du Film de Cannes : Coccinelle Film Placement, société de  ventes internationales spécialisée dans le documentaire, ouvre sa programmation aux films de fiction avec le premier film de la réalisatrice Francesca Muci, L’amore è imperfetto (L’amour n’est pas parfait), un drame romantique sur la séduction et l’ambiguïté interprété par Anna Foglietta (Tutta colpa di Freud [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
). Le film est produit par R&C, la société de Tilde Corsi et Gianni Romoli, qui produit les films de Ferzan Ozpetek avec Rai Cinema

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

À L’amore è imperfetto s’ajoute la comédie russe The game of Truth de Viktor Shamirov, inspirée par l’œuvre théâtrale de Philippe Lellouche. Dans le catalogue des documentaires, il y a une prestigieuse nouvelle entrée : Indebito - Undue debt [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Andrea Segre (réalisateur de La Petite Venise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Andrea Segre
interview : Andrea Segre
fiche film
]
, lauréat de nombreux prix), un voyage dans la Grèce en crise à travers les tavernes d’Athènes et de Thessalonique avec l’auteur-compositeur Vinicio Capossela.

Le dernier long-métrage d'Andrea Segre, La prima neve [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
, présenté avec succès à la Mostra de Venise l’année dernière, apparaît dans le catalogue d’Adriana Chiesa Enterprises, à côté du récent Anita B. [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Roberto Faenza. Parmi les offres cannoises d’Adriana Chiesa, il y a également Pizza and Dates de Fariborz Kamkari (I fiori di Kirkuk [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

La famille Di Girolamo est présente sur le marché avec Filmexport Group. Dans le line-up de cette société de ventes internationales parmi les plus anciennes, on trouve Merry-Go-Round (Karuzela) du Polonais Robert Wichrowski, avec Malgorzata Zajaczkowska, la comédie romantique León’s Heart (Corazón de león) de l'Argentin Marcos Carnevale, grand succès au box office national, Eternal Ashes (Cenizas Eternas) de la Vénézuélienne Margarita Cadenas, The Strangers (La Extraña) du Dominicain César Rodríguez et Istintobrass, de l'italien Massimiliano Zanin, un documentaire dédié au réalisateur culte Tinto Brass. 

La société Intramovies, de Paola Corvino, propose le troisième film d’Andrea Sedláčková, Fair Play [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, une coproduction germano-tchéco-slovaque, et le film polonais Life Feels Good [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Maciej Pieprzyca, qui a soulevé l’enthousiasme du public comme de la critique dans son pays et dans les festivals qui l’ont accueilli. La réalisatrice vénézuélienne naturalisée espagnole Claudia Pinto Emperador présente quant à elle The Longest Distance (La distancia mas larga), dans lequel se démarque la performance de l’actrice espagnole Carme Elías. On trouve également des titres italiens intéressants dans la programmation d’Intramovies : In grazia di Dio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Edoardo Winspeare, présenté à la 64ème Berlinale dans la section Panorama, et Seven Little Killers (Eppideis) de Matteo Andreolli, un film choral produit par Habanafilm dont l’histoire se déroule dans les Pouilles à deux époques différentes. 

Darker than midnight [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du débutant Sebastiano Riso, sélectionné à la Semaine de la Critique, se trouve dans le catalogue de RAI Trade, dirigé par Luigi De Siervo. Parmi les offres, il y a également Un ragazzo d'oro de Pupi Avati et La sedia della felicità [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le dernier film de Carlo Mazzacurati, disparu en janvier. RAI Trade propose aussi La mafia uccide solo d'estate [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Pierfrancesco Diliberto
festival scope
fiche film
]
, de Pif,et Un boss in salotto [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de Luca Miniero.

The Open Reel, la nouvelle société de ventes internationales et de festival booking créée par Cosimo Santoro à Turin, a à peine plus d’un an. Parmi les titres à son line-up, on trouve surtout des films liés au thème LGBT : Announce Earthquakes de Melina Marcow, Grand Street de Lex Sidón, One Deep Breath d'Antony Hickling et Phantasmagoria de Mickael Abbate, Domiziano Cristopharo et Tiziano Martella.

La société Minerva Pictures Group de Gianluca Curti propose Aspromonte de Hedy Krissane, Cam Girl de Mirka Viola, Surrounded de Federico Patrizi, Take Five de Guido Lombardi. Ce dernier a été présenté au Festival de Rome. La jeune enseigne Ellipsis, fondée par Flavio Donnini, propose au marché international Il pasticciere de Luigi Sardiello et la production canadienne The Dirties, de Matt Johnson.

(Traduit de l'italien)

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss