Absence of Closeness (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
I Am Not a Witch (2017)
Valley of Shadows (2017)
Western (2017)
Seule la Terre (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2014 Marché/Royaume-Uni/Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Penelope Cruz et Ma Ma gagnent le Benelux, la Suisse, et l’Allemagne

par 

- CANNES 2014 : Seville International a conclu ses premières pré-ventes sur le film de Julio Medem, Ma Ma, interprété par Penelope Cruz

Penelope Cruz et Ma Ma gagnent le Benelux, la Suisse, et l’Allemagne
Penelope Cruz

Seville International, filiale spécialisée de eOne Films International, a vendu le film espagnol Ma Ma de Julio Medem à Cinéart pour le Benelux, à Frenetic pour la Suisse et à MFA pour l’Allemagne.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les ventes du film, qui est encore en pré-production, ont été lancées au Marché à Cannes. C’est le premier titre produit par Penelope Cruz, aux côtés de Medem et Alvaro Longoria pour Morena Films. La société française Backup Films est coproductrice du film. Le scénario, composé par le réalisateur de Sex and Lucia [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
lui-même, raconte l’histoire de Magda (Cruz), qui affronte les tragédies avec une certaine joie de vivre. Entourée de son cercle d’amis le plus proche, elle va faire face aux situations les plus inattendues avec de l'humour et une subtile légèreté. La société eOne se chargera elle-même de la distribution du film en Espagne.

Ma Ma fait partie de la douzaine de longs métrages de qualité et de prestige que proposent à Cannes la major canadienne eOne et Seville. Les titres phares de ce line up sont les candidats canadiens à la Palme d’Or – Captives d'Atom Egoyan (qui a récemment été vendu à A24/Direct TV pour les États-Unis), Maps to the Stars [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de David Cronenberg, projeté aujourd’hui au Grand Theâtre Lumière et Mommy [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Xavier Dolan –, ainsi que Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur (Quinzaine des Réalisateurs).

À Cannes, eOne International représente en outre la comédie irlando-canadienne What if de Michael Dowse, avec Daniel Radcliffe et Zoe Kazan, et le thriller américain en post-production Cut Bank, avec John Malkovich et Liam Hemsworth. Dans la liste de ses derniers achats, on trouve le film américano-britannique Eye in the Sky [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du réalisateur oscarisé Gavin Hood, interprété et produit par Colin Firth; et Trumbo, interprété par Bryan Cranston et Helen Mirren.

Avec son solide line-up et sa triple sélection en compétition, eOne-Seville International confirme vraiment sa position d'acteur fort du marché indépendant, capable de prendre la place laissée par Focus Features et de rivaliser avec des enseignes comme Canal Plus et Wild Bunch, en jouant pour les producteurs le rôle de financeur, de coproducteur, de vendeur, et de distributeur au Royaume-Uni, au Canada, au Benelux, e, Espagne et en Australie/Nouvelle-Zélande, ce qui n'est pas le moindre de ses atouts.

Le Président de la société, Harold van Lier,qui a quitté son poste de responsable des ventes internationales à Canal Plus pour prendre, il y a quatre mois, la direction d’eOne International, a fait part à Cineuropa de ses idées et ambitions : "Cannes est notre premier marché depuis que la société a pris ses nouvelles orientations. Depuis mon arrivée à Londres, il y a quatre mois, nous avons très rapidement élargi  notre société, passant d'une équipe de deux ou trois personnes à douze membres. Le budget de nos films tourne autour de 10 à 20 millions de dollars. Nous sommes pour les producteurs un guichet unique qui offre une alternative intéressante aux studios américains, car nous sommes situés en Europe et n'exerçons pas le même niveau de mainmise sur les oeuvres. Nous travaillons aux États-Unis avec de grands distributeurs qui gèrent des sorties en salle sur une grande échelle.  Nous avons quatre à six films par an et nous prévoyons, entre nos propres films et nos achats auprès de tiers, de passer à dix films par an".

(Traduit de l'anglais)

Astra
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss