Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INSTITUTIONS Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Enrique González Macho est réélu à la présidence de l'Académie du cinéma

par 

- Le producteur, distributeur et exploitant s'est imposé dimanche dernier, avec 290 voix contre 110 pour la productrice Piluca Baquero

Enrique González Macho est réélu à la présidence de l'Académie du cinéma
Enrique González Macho

À la fin du mois de février, peu avant la cérémonie des Goya, Enrique González Macho avait annoncé dans une interview son intention de quitter son poste de président de l'Académie du cinéma espagnole. Il avait cependant suggéré qu'il se représenterait tout de même si les autres candidatures devaient lui sembler "extérieures et dangereuses" pour l'institution. C'est sans doute l'effet que lui a fait la candidature de la productrice Piluca Baquero, annoncée le 7 avril : à peine trois jours plus tard, González Macho a dit qu'il changeait d'avis et se représentait.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ainsi, dimanche 4 mai, il a été réélu. Avec son équipe, composée de l'acteur Antonio Resines et de la réalisatrice Judith Colell, le producteur, distributeur et exploitant, qui a dirigé pendant de nombreuses années Alta Films, a obtenu 290 votes, contre seulement 110 pour son adversaire. 

La veille des élections, l'Académie a également nominé un nouveau directeur général, qui s'occupera des affaires courantes et de la gestion financière de l'institution. Après des mois de recherches pour trouver la personne la plus adaptée, le comité de direction s'est arrêté sur le directeur de la photographie Porfirio Enríquez, 71 ans, qui n'a pas énormément d'expérience administrative, mais faisait partie du comité.

Une des lignes principales de la campagne de Baquero était l'élaboration d'un nouvel horizon pour le cinéma espagnol passant par une amélioration de son image au sein du public et une ouverture aux nouvelles plateformes de financement, notamment en ligne. 

Après sa réélection, González Macho a annoncé que ses priorités seront "d'abord le cadre légal du cinéma, qui reste indéfini, puis le piratage".

(Traduit de l'espagnol)

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss