Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Un échec commercial prévisible pour les pionniers

par 

- El cosmonauta, un des projets les plus novateurs jamais réalisés en Espagne, a dévoilé les résultats de sa complexe stratégie de distribution, et les petites victoires ne compensent pas la déception globale

Un échec commercial prévisible pour les pionniers
El cosmonauta de Nicolás Alcalá

Le monde n'est jamais simple pour les pionniers, y compris ceux du cinéma. Et s'ils tentent d'expérimenter à tous niveaux, de la conception à la production et à la distribution de leur film, les risques augmentent exponentiellement. C'est ce qui s'est passé avec El cosmonauta, un des projets les plus novateurs jamais réalisés en Espagne, fruit d'un élan de passion et de rebellion (avec un soupçon d'inconscience) réflétant la jeunesse de ses créateurs.

Un an après sa sortie (le 15 mai 2013 – lire l'article que nous avons publié alors sur ce lancement peu commun), les créateurs du film, Carola Rodríguez, Bruno Teixidor et Nicolás Alcalá, ont décidé de jouer cartes sur table et de révéler tous les résultats de la complexe stratégie de distribution prévue pour le film, les bons comme les mauvais. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Selon les chiffres relevés par sa société de production, El cosmonauta a été vu par 322 600 personnes, toutes fenêtres de distribution réunies. Sur l'ensemble de ces fenêtres, le cinéma n'a pas été la plus importante, loin de là : le film n'y a été vu que par 8500 spectateurs, ce qui était à prévoir, faute de vrai distributeur. Les différerentes plateformes de VàD (Yomvi, Filmin, Filmotech, Amazon, iTunes)  ont mieux fonctionné, recueillant 26 915 spectateurs, bien qu'en termes de revenus, cela représente pour l'instant à peine 1800 euros.

D'autres plateformes en ligne ont montré le film. Sur le site officiel du film, il était visionnable gratuitement en haute définition – l'idée étant que le public aurait envie d'apporter une contribution volontaire en remerciement, ce qui n'a pas été le cas, puisque seulement 2,5% des 17 580 spectateurs enregistrés l'ont fait. De son côté, le distributeur p2p Frostclick a totalisé 47 000 téléchargements, tandis que Canal + l'a diffusé pour 4000 personnes, à quoi il faut ajouter l'achat de près de 600 supports physiques (livres assortis de DVD et supports USB). 

Il est rare qu'un projet aussi expérimental s'affiche avec une telle transparence – peut-être parce qu'on a tendance à considérer que l'innovation est une valeur en soi, et qu'elle n'est pas entamée par les échecs auxquels elle peut donner lieu. Quoi qu'il en soit, il y a beaucoup à apprendre de l'expérience El cosmonauta, avec ses aspects positifs et ses fausses pistes.

(Traduit de l'espagnol)

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss