Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE Europe

email print share on facebook share on twitter share on google+

Succès fulgurant pour le Paris Coproduction Village

par 

- Programmée aujourd'hui et demain, la plateforme de développement et de financement de projets de longs métrages a rencontré une adhésion immédiate

Succès fulgurant pour le Paris Coproduction Village

Rencontre avec Pierre-Emmanuel Fleurantin qui pilote avec Guillaume Calop et Vanja Kaludjercic, la 1ère édition du Paris Coproduction Village. Initié par le Festival de Cinéma Européen des Arcs et le Champs-Elysées Festival (3ème édition du 11 au 17 juin), l'événement présente aujourd'hui et demain dans la capitale française une sélection (lire la news) de 12 longs métrages internationaux (destinés à la coproduction française ou européenne) aux producteurs, vendeurs, distributeurs, financiers et représentants de fonds régionaux. A cette sélection s'ajoutent les six résidents de la 28ème session de la Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pierre-Emmanuel Fleurantin: "Nous avons reçu plus de 250 projets et la sélection est très attractive à en croire les très nombreuses demandes de rendez-vous. Nous sommes même au-delà de ce que nous pouvions attribuer en deux jours, même si nous avons réduit la durée de chaque rendez-vous à 20 minutes pour en faire davantage. Il y aura 540 rendez-vous au total, mais pour certains projets comme ceux de Pia Marais, Karim Aïnouz et Catalin Mitulescu, nous avons été obligés de renoncer à plus de la moitié des rendez-vous demandés. Donc l'an prochain, il est possible que le Paris Coproduction Village passe de deux à trois jours."

"Les projets sélectionnés n'ont pas de coproducteur français, ni de vendeurs internationaux. Tous les vendeurs français sont présents, du plus petit au plus gros (StudioCanal, Gaumont, etc.), mais beaucoup d'autres vendeurs européens ont fait le déplacement à Paris comme Protagonist Pictures, The Match Factory, Fortissimo ou encore EastWest. Il faut dire que parmi les projets sélectionnés, il y a toutes les tailles de budget, de moins de 1 M€ jusqu'à 10 M€, avec plusieurs titres dans la tranche du milieu, entre 2 à 3 M€. Nous voulions pas seulement du "petit" film européen d'auteur, mais être varié avec des projets au potentiel important en ventes internationales et en distribution sur d'autres territoires."

"A nos yeux, Paris est la ville de la coproduction. Peu de pays coproduisent autant que la France. A Paris sont concentrés quasiment toutes les sociétés de production françaises, tous les vendeurs internationaux et un d'excellents distributeurs qui sortent en France des films étrangers. Il y a aussi en France des aides comme celle de Cinémas du Monde au CNC ou celles des régions, des télévisions qui coproduisent comme Arte, qui préachètent comme Canal+, etc. Quand nous avons vu que Paris Project s'arrêtait, nous nous sommes dits que c'était vraiment dommage et nous nous sommes lancés avec Paris Coproduction Village en l'orientant selon nos convictions : trouver une voie équilibrée entre des visions d'auteurs et de réalisateurs, et un succès de marché. Les demandes qui ont afflué démontrent l'intérêt de l'événement avec de gros coproducteurs potentiels, comme SBS Films par exemple, qui sont inscrits alors qu'ils ne venaient pas aux Arcs, ce qui est un très bon signe."

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss